Fandom

Assassin's Creed

Assassins britanniques

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pngAC3icon.pngAC4icon.pngACROicon.pngACMicon.pngACSicon.pngACDYLicon.pngFbookicon.pngBFbookicon.pngBDbulleicon.png


Les Assassins britanniques constituent la branche de la Confrérie des Assassins basée au Royaume-Uni, existant au moins depuis le début du XIIIe siècle.

Histoire

Première guerre des barons

Échanges avec la Confrérie caribéenne

Au début du XVIIIème siècle, les Assassins britanniques échangèrent beaucoup avec le Mentor des Assassins caribéens, Ah Tabai qui invitait des recrues de différents horizons pour rejoindre sa Confrérie. C'est ainsi qu'il accueillit l'Assassin Duncan Walpole d'Angleterre. Ce dernier avait envie d'être formé par le vieux Mentor bien que celui-ci estimait que l'Anglais était déjà un maître accompli. Mais ce que le Mentor ne savait pas, c'est que Walpole allait trahir la Confrérie pour rejoindre l'ennemi et vola une fiole de sang et des documents sur la localisation de l'Observatoire, un sanctuaire des Précurseurs situé à quelque part dans la Mer des Caraïbes.

Par divers concours de circonstances, Walpole fut bien malheureux de rencontrer le pirate Edward Kenway sur le chemin de La Havane en 1715 qui le tua au Cap Bonavista sur l'île de Cuba.

Quelques temps après, Kenway prit part à la lutte héréditaire des deux factions en rejoignant les Assassins et vainquit le chapitre des Templiers caribéens dont le point d'orgue fut l'assassinat du Grand Maître Torres dans l'Observatoire[1]


Prospérité et chute de la Confrérie londonienne

À son retour des Indes occidentales en 1722, Edward Kenway abandonna sa vie de pirate, s'installa à Londres et jouit d'une retraite confortable grâce à la fortune qu'il avait amassée sur les galions. Il s'installa dans une riche demeure du quartier de Queen Anne Square avec sa fille Jenny, épousa sa seconde femme Tessa et eut un fils, Haytham[2]. Edward, sous couverture d'un homme d'affaire et ayant entre-temps pleinement intégré la Confrérie, s'empressa de stabiliser la Confrérie dans les îles britanniques, associé au dénommé Miko qu'il avait rencontré après son voyage de retour avec qui il était à la tête des Assassins, qui furent plus puissant que jamais à cette époque[3]. Edward faisait également des recherches sur un sanctuaire très important des Précurseurs qu'il avait entendu parler lors de ses aventures dans les Caraïbes[1]. Il consigna toutes ses recherches dans un journal.

De son côté, Miko, plutôt autonome, parcourait l'Europe à la recherche d'artefacts, nouant des relations et prêtant main forte à quelques Confréries coloniales.

Malheureusement le meurtre d'Edward en 1735 marqua le début de la fin de la Confrérie britannique. Trahi par un associé qui s'avérait être en réalité un Templier en puissance, Reginald Birch, Edward laissa un héritage considérable, son journal et son fils, tous les deux volés par l'Ordre des Templiers. En effet Birch, Grand Maître, s'empressa de faire étudier par ses savants le manuscrit tandis qu'il forma personnellement Haytham dans les arcanes du Rite britannique de l'Ordre des Templiers[2].

Miko-Haytham.png

Miko vivant ses derniers instants

Miko fit de son mieux pour continuer son œuvre mais il fut à son tour éliminé en 1754. Ironiquement, c'est Haytham lui-même, le fils de son défunt confrère, qui lui ôta la vie pour récupérer une clé permettant d'ouvrir un Temple de la Première Civilisation[4]. Sa mort enclencha un âge d'or pour les Templiers britanniques qui dura plus d'un siècle au détriment des Assassins[3].

Contre l'organisation de Starrick

En 1868, l'Assassin Henry Green en charge du bureau de Londres demanda à son confrère George Westhouse en faction à Crawley de réclamer au Conseil des renforts pour contrecarrer les plans du Grand Maître de l'Ordre des Templiers Crawford Starrick et de sa puissante organisation. C'est à cette occasion que les impétueux jumeaux Evie et Jacob Frye en profitèrent pour se rendre dans la capitale pour la libérer de l'oppression de leurs ennemis[3].


Membres notables

Moyen ÂgeXVIIIème siècleTemps Modernes

Alliés



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard