Fandom

Assassin's Creed

Assassinat II (Robert de Sablé)

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC1icon.png


Assassinat est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Altaïr Ibn-La'Ahad, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Après avoir été piégé par le double de Robert de Sablé à Jérusalem, Altaïr fit route vers Arsuf, afin d'y assassiner le neuvième et dernier Templier qu'Al Mualim lui avait demandé de traquer.

Dialogue

Altaïr arriva à Arsuf, et se rendit au camp du roi Richard, après avoir repoussé Croisés et Sarrasins sur son chemin. Une fois sur les lieux, un soldat lui fit signe de s'arrêter.

Robert Assassinat II 5.png

Altaïr informant Richard de la trahison de Robert de Sablé

  • Croisé: Pas un pas de plus !
  • Altaïr: Attendez ! Je suis porteur d'un message, et non d'une épée.
  • Richard: Tu viens négocier les termes de votre reddition ? Enfin.
  • Altaïr: Vous faites erreur. C'est Al Mualim qui m'envoie, et non Salah ad-Din.
  • Richard: Un Assassin ! Et bien, qu'as-tu à dire ? Ne perds pas de temps !
  • Altaïr: Vous avez un traître dans vos rangs.
  • Richard: Et il t'a engagé pour me tuer ? Ainsi tu jubiles avant même d'avoir agi ? Il ne sera pas si aisé de m'abattre !
  • Altaïr: Je ne suis pas là pour vous tuer, vous ! Mais lui.
  • Richard: Parle ! Je serai seul juge de la vérité. Qui est ce traître ?

Altaïr s'approcha de Richard et de Robert, encerclé par les Templiers.

  • Altaïr: Robert de Sablé.
  • Richard: Mon lieutenant ?

Richard éclata de rire.

  • Altaïr: Il entend vous trahir.
  • Richard: Il clame pourtant qu'il veut se venger de votre peuple, pour les ravages que vous avez causés dans la ville d'Acre. Et je serais plutôt enclin à l'aider, car vous avez massacré certains de mes meilleurs hommes.
  • Altaïr: C'est moi qui les ai tués, mais à chaque fois pour une bonne raison ! Guillaume de Montferrat voulait s'appuyer sur son armée pour s'emparer d'Acre. Garnier de Naplouse entendait profiter de son savoir pour endoctriner et contrôler quiconque lui résistait. Sibrand comptait bloquer le port pour empêcher votre royaume d'apporter son aide. Tous vous ont trahi, et sur les ordres de Robert de Sablé.
  • Richard: Tu penses que je vais croire ces balivernes ?
  • Altaïr: Vous connaissiez ces hommes, mieux que moi. Êtes-vous franchement surpris d'apprendre leurs viles intentions ?
  • Richard: Dit-il vrai ?
  • Robert: Sire. Nous avons un Assassin devant nous. Un homme passé maître dans l'art de la manipulation. Il vous ment, c'est évident.
  • Altaïr: Je n'ai aucune raison de mentir.
  • Robert: Oh, bien au contraire. Tu es résolu à protéger ta petite forteresse à tout prix. Elle ne résistera pas aux assauts conjoints des Sarrasins et des Croisés.
  • Altaïr: J'agis pour le bien des habitants de la Terre Sainte. Si je dois me sacrifier pour qu'ils vivent en paix, je le ferai.
  • Richard: N'est-il pas étrange d'entendre chacun de vous s'accuser mutuellement ?
  • Robert: Ce n'est pas le moment d'en discuter ! Il me faut rencontrer Saladin pour obtenir son aide. Plus nous attendrons, plus ce sera difficile.
  • Richard: Robert, attendez un instant.
  • Robert: Pourquoi ? Pourquoi me retenir ? Cet homme n'a tout de même pas crédit auprès de vous ?
  • Richard: La question est difficile, je ne peux en décider seul. Il me faut l'avis de quelqu'un de plus sage que moi.
  • Robert: Merci.
  • Richard: Non, Robert. Il ne s'agit pas de vous.
  • Robert: De qui, alors ?
  • Richard: Du Seigneur. Cette affaire se réglera par un combat. Dieu sera du côté de celui dont il juge la cause juste.
  • Robert: Si tel est votre souhait.
  • Richard: Oui.
  • Robert: Soit. Prépare-toi, Assassin !
Robert Assassinat II 7.png

Altaïr affrontant les Templiers

Altaïr s'attaqua aux hommes de Robert, jusqu'à tous les mettre à terre.

  • Robert: C'est terminé ! Fini de jouer !

Robert affronta Altaïr en duel, mais l'Assassin parvint à l'éliminer.

  • Altaïr: C'est terminé. C'en est fini de toi, et de tes machinations.

Robert laissa échapper un rire.

  • Robert: Tout cela te dépasse. Tu n'es qu'une marionnette. Il t'a trahi, mon garçon, tout comme il m'a trahi.
  • Altaïr: Sois plus clair, Templier, ou tais-toi !
  • Robert: Il t'a ordonné de tuer neuf hommes, c'est cela ? Ceux qui gardaient le secret du trésor.
  • Altaïr: Et alors ?
  • Robert: Le trésor n'a pas été découvert par neuf personnes. Pas neuf, mais dix.
  • Altaïr: Dix ?! Ceux qui connaissent le secret doivent mourir. Donne-moi son nom !
  • Robert: Un homme de ta connaissance. Il ne fait aucun doute que tu seras plus réticent à prendre sa vie que la mienne.
  • Altaïr: Qui ?!
  • Robert: Il s'agit de ton Maître, Al Mualim.
  • Altaïr: Mais il n'est pas Templier !
  • Robert: D'après toi, d'où tient-il toutes ces informations ? Il sait tout de nous, ce à quoi nous aspirons, où nous trouver, combien nous sommes !
  • Altaïr: Il est le Maître des Assassins !
  • Robert: Oui. Et un fieffé menteur. Toi et moi ne sommes que deux pions dans son jeu. Mais après ma mort, tu seras tout seul. Penses-tu qu'il te laissera vivre, maintenant que tu le sais ?
  • Altaïr: Je ne m'intéresse pas au trésor.
  • Robert: Ah, mais lui, si ! La seule différence entre ton maître et moi, c'est que lui n'est pas disposé à partager.
  • Altaïr: Non...
  • Robert: Quelle ironie, n'est-ce pas ? Que moi, ton plus grand ennemi, je t'ai évité le pire. Mais maintenant, tu vas prendre ma vie et, par la même occasion, mettre fin à la tienne.

À la vue d'une telle scène, Richard fit signe à ses soldats de rengainer leurs armes, avant de s'adresser au vainqueur.

  • Richard: Beau combat, Assassin ! Dieu est avec toi, aujourd'hui.
  • Altaïr: Dieu n'y est pour rien. Je manie mieux l'épée, voilà tout.
  • Richard: Ah, si tu ne crois pas en lui, il semble bien que lui, croie en toi. J'ai une question à te poser, avant ton départ.
  • Altaïr: Très bien, je vous écoute.
  • Richard: Pourquoi ? Pourquoi venir jusqu'ici, et risquer ta vie des milliers de fois, tout cela pour tuer un seul homme ?
  • Altaïr: Il menaçait mes Frères et ce que nous représentons.
  • Richard: Alors, tu cherches la vengeance ?
  • Altaïr: Non, pas la vengeance. La justice. Je veux la paix.
  • Richard: La paix ? C'est pour cela que tu te bats ? N'y a-t-il pas là une contradiction ?
  • Altaïr: Certains hommes n'entendent jamais raison.
  • Richard: Ce fou de Saladin est de ceux-là.
  • Altaïr: Je pense qu'il souhaite mettre un terme à cette guerre autant que vous.
  • Richard: Alors, les apparences sont trompeuses.
  • Altaïr: Le peuple n'aspire qu'à la paix, dans le camp des Sarrasins comme dans celui des Croisés.
Robert Assassinat II 6.png

Richard s'adressant à Altaïr après le combat

  • Richard: Mais le peuple, ne sachant pas ce qu'il veut, il se tourne vers des hommes comme nous.
  • Altaïr: C'est donc à vous qu'il incombe de faire ce qui est juste.
  • Richard: C'est absurde. Notre venue dans ce monde se fait dans les cris et les pleurs, violents et instables. Voilà ce que nous sommes. Cela ne peut changer.
  • Altaïr: Non. Nous sommes ce que nous choisissons d'être.
  • Richard: Toujours prêt ! Toujours prêt à jouer avec les mots.
  • Altaïr: Je dis vrai. Inutile de soupçonner une quelconque ruse.
  • Richard: Nous le saurons suffisamment tôt. Mais la paix n'est pas pour aujourd'hui. En ce moment-même, ce barbare de Saladin tente d'anéantir mon armée. Certes, il a pris conscience de sa vulnérabilité. Peut-être verra-t-il les choses différemment à l'avenir. Qui sait, avec le temps, la paix que tu souhaites pourrait devenir réalité ?
  • Altaïr: N'oubliez pas que vous n'êtes pas plus en sécurité qu'eux. Les hommes censés régner à votre place n'ont pas l'intention de vous servir plus longtemps que nécessaire.
  • Richard: Oui, oui. J'en suis conscient.
  • Altaïr: Je dois vous laisser. Je vais aller m'entretenir avec mon Maître. Il semblerait qu'il a lui aussi des choses à se reprocher.
  • Richard: Oui, mais ce n'est qu'un homme. Comme toi et moi.
  • Altaïr: Que la Paix et la sérénité soient avec vous.

Altaïr quitta le camp des Croisés et rentra à Masyaf.

Conséquences

Robert de Sablé est enfin mort, et Altaïr compte faire face à Al Mualim qui semble lui cacher quelque chose.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard