Fandom

Assassin's Creed

Assassinat (Robert de Sablé)

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC1icon.png


Assassinat est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Altaïr Ibn-La'Ahad, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Après avoir appris que sa dernière cible, Robert de Sablé, assisterait aux funérailles de Majd Addin, Altaïr s'en alla éliminer le neuvième Templier une fois pour toutes.

Dialogue

Altaïr se fraya un chemin à travers la foule qui s'était rassemblée au cimetière. Robert de Sablé se tenait à côté de l'Imam.

  • Foule: Amen !
  • Imam: Nous sommes ici pour pleurer la perte de notre bien-aimé Majd Addin, qui nous a été enlevé trop tôt. Sa mort est pour vous cause de chagrin et de douleur, mais il ne faut pas. Car tous un jour, nous avons été mis au monde, un jour nous devons tous également quitter ce monde. C'est une loi de la nature, comme le lever et le coucher du soleil. Prenez un instant, et rappelez-vous ce qu'a été sa vie, et remerciez-le pour tout le bien qu'il a fait. Sachez qu'un jour, vous vous tiendrez à ses côtés au Paradis !

Robert remarqua l'Assassin parmi la foule.

  • Foule: Amen !

Robert s'approcha de l'Imam et lui murmura quelque chose, avant de faire signe à ses hommes.

  • Imam: Comme vous le savez, cet homme a été tué par un hérétique ! Nous avons tenté de retrouver le meurtrier mais malheureusement sans succès ! Ces créatures restent tapies dans l'ombre et se gardent de ceux qui veulent les affronter loyalement. Il semblerait que l'un d'entre eux ait voulu se mêler à nous ! Sa présence est une véritable offense. Nous le lui ferons payer ! Saisissez-le !

L'Imam désigna Altaïr, et la foule se dissipa aussitôt.

  • Imam: Qu'il comparaisse devant nous, et que la justice de Dieu soit faite !

Repéré, Altaïr fut contraint d'affronter Robert et ses hommes. Il parvint à se défaire de ses ennemis avant d'assassiner Robert.

  • Altaïr: Je veux voir tes yeux avant de te tuer.

Quelle ne fut pas sa surprise, lorsqu'Altaïr retira le heaume du Templier. Il s'agissait d'une femme, Maria Thorpe, et non de Robert.

  • Maria: Tu ne t'attendais pas à ça, on dirait.
  • Altaïr: C'est de la sorcellerie ?!
  • Maria: Pas de la sorcellerie. Nous savions que tu serais là. Nous voulions être sûrs que Robert réussirait à s'en tirer.
  • Altaïr: Alors il s'est enfui ?
  • Maria: Il faut bien reconnaître que tu as fait échouer nos plans. Cette fois, tu as bien failli parvenir à tes fins. D'abord le trésor, puis nos hommes. Le contrôle de la Terre Sainte nous a échappé. Robert y a vu une opportunité. Réclamer ce qui avait été volé, et tirer parti de vos propres victoires.
  • Altaïr: Votre trésor est entre les mains d'Al Mualim, et les Sarrasins ont déjà vaincu votre armée. Quoique tente Robert de Sablé, il échouera encore.
Robert Assassinat I 7.png

Altaïr interrogeant Maria

  • Maria: Mais maintenant, les Templiers ne sont plus vos seuls ennemis.
  • Altaïr: Sois plus claire !
  • Maria: Robert est en route pour Arsuf où il énoncera son plan. Les Croisés et les Sarrasins unis contre les Assassins.
  • Altaïr: Cela n'arrivera pas ! Il n'a aucune raison de le faire.
  • Maria: Il n'avait aucune raison. Tu lui en a donné une. Neuf, précisément. Ces neuf victimes que tu as faites, tu les as faites dans les deux camps. Grâce à toi, les Croisés et les Sarrasins ont un ennemi commun. Ton Ordre vit maintenant ses dernières heures. Félicitations.
  • Altaïr: Pas neuf. Huit.
  • Maria: Que veux-tu dire ?
  • Altaïr: Je n'en ai pas après toi. Je te laisse la vie sauve. Tu es libre, maintenant. Ne t'avise pas de le suivre.
  • Maria: C'est inutile. Tu ne le rattraperas pas.
  • Altaïr: Nous verrons.

Altaïr prit la fuite et rentra au bureau.

  • Altaïr: C'était un piège !
  • Malik: On m'a dit que l'enterrement avait mal tourné. Que s'est-il passé ?
  • Altaïr: Robert de Sablé n'était pas présent. Il a envoyé quelqu'un à sa place. Il savait que je viendrais.
  • Malik: Tu dois aller voir Al Mualim !
  • Altaïr: Je n'ai pas le temps. Et elle m'a dit où il est, et ce qu'il prépare. S'il arrive jusqu'à Masyaf, il pourrait réussir, et alors, notre Ordre serait en danger.
  • Malik: La plupart de ses hommes sont morts. Alors comment pourrait-il nous attaquer ? Attends... tu as bien dit "elle" ?
  • Altaïr: Oui, c'était une femme. Très inhabituel, mais ce n'est pas ce qui importe. Concentrons-nous sur de Sablé. Nous avons éclairci ses rangs mais il est malin. Il va plaider sa cause devant Richard et Salah ad-Din, pour les unir contre un ennemi commun. Pour les unir contre nous.
  • Malik: C'est impossible, tu dois faire erreur. Cela n'a aucun sens. Ces deux chefs ne feraient pas ça !
Robert Assassinat I 9.png

Altaïr présentant ses excuses à Malik

  • Altaïr: Détrompe-toi. C'est nous qui avons eu tort. J'ai tué trop d'hommes, trop d'hommes dans les deux camps, trop d'hommes importants pour eux. Le plan de Robert de Sablé peut paraître déraisonnable, mais il peut réussir.
  • Malik: Écoute-moi bien. Les choses ont changé. Tu dois retourner à Masyaf. On ne peut pas agir sans la permission de notre Maître, mon Frère. Cela menacerait la Fraternité. Je pensais... Je pensais que tu l'aurais compris.
  • Altaïr: Ne te cache pas derrière des mots, Malik ! Tu agites le Credo et ses préceptes comme un bouclier. Il nous cache des choses, des choses importantes ! C'est toi qui m'as dit qu'au lieu de savoir, il fallait supposer. Et bien, je suppose que cette affaire et plus complexe qu'il n'y paraît. Quand j'en aurai fini, j'irai à Masyaf pour y trouver des réponses. À moins que toi, tu n'y ailles.
  • Malik: Je ne peux pas quitter la ville.
  • Altaïr: Alors mêle-toi à la foule. Trouve ceux qui servaient les hommes que j'ai tués. Informe-toi. Tu te dis perspicace, tu y verras peut-être plus clair que moi.
  • Malik: Je ne sais pas. Je vais y réfléchir.
  • Altaïr: Fais au mieux, mon ami. Moi, je fais route vers Arsuf. Chaque moment perdu est un moment gagné pour notre ennemi.
  • Malik: Sois prudent, mon Frère.
  • Altaïr: C'est promis. Je serai prudent.

Altaïr quitta le bureau et chevaucha immédiatement pour Arsuf, à la poursuite de Robert.

Conséquences

De Sablé n'avait jamais assisté aux funérailles, mais se trouvait réellement à Arsuf où Altaïr chevaucha aussitôt, sans la permission d'Al Mualim.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard