Fandom

Assassin's Creed

Assassinat (Majd Addin)

4 642pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC1icon.png


Assassinat est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Altaïr Ibn-La'Ahad, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Altaïr assista à l'exécution, et vit les deux hommes qu'il avait récemment espionnés s'en prendre à Majd Addin. Les gardes les éliminèrent rapidement et, tandis que l'exécution avait repris son cours, Altaïr s'interposa et l'assassina.

Dialogue

Altaïr arriva sur les lieux de l'exécution et se mêla à la foule, qui acclamait Majd Addin alors qu'il montait sur l'échafaud.

  • Majd: Silence ! Je demande le silence ! Peuple de Jérusalem ! Écoutez-moi ! Je suis ici aujourd'hui pour vous mettre en garde ! Les malveillants sont parmi vous ! Ils sèment les graines de la discorde, et tentent de vous tromper ! Est-ce là ce que que vous souhaitez ? Vous vautrer dans le péché et le mensonge ? Vivre continuellement dans la peur ?
  • Citoyens: Non ! Pas question ! Jamais !
  • Majd: Alors, allez-vous agir ?
  • Citoyens: Et comment ! Oui ! Aidez-nous !
  • Majd: Votre dévouement me réjouit. Ce mal doit être éradiqué ! Alors seulement nous pourrons espérer nous racheter !

Les deux hommes qu'avait espionné Altaïr plus tôt dans la journée firent irruption.

  • Amad: Ce n'est pas ça, la justice !
  • Citoyen: De quel droit faites-vous ça ? Pour qui vous prenez-vous ?
  • Amad: Et vous restez là sans rien faire ? Vous êtes complices de ce crime !
  • Citoyen: Dieu vous maudisse !

Les deux hommes tentèrent de monter sur l'échafaud, mais l'un d'eux fut abattu par un archer. Amad tenta de fuir, mais un garde le trancha d'un coup d'épée.

Majd Assassinat 3.png

Majd Addin s'adressant à la foule

  • Majd: Voyez comme ces hommes tentent de vous détourner du bien. Leur but ? Faire naître le doute et la peur en vous ! Mais moi, je les en empêcherai ! Ces quatre-là, je vous le dis, sont tombés dans le péché ! La catin, le voleur, le joueur, et l'hérétique ! Ces quatre-là, je vous le dis, ont attiré sur eux la colère divine !

La foule applaudit Majd Addin, qui se retourna alors pour s'adresser aux condamnés. Altaïr profita alors de l'occasion pour l'assassiner.

  • Altaïr: Ton règne va s'achever.
  • Majd: Non ! Non ! Il vient juste de commencer !
  • Altaïr: Dis-moi, quel est ton rôle, au juste ? Est-ce que tu vas te défendre comme les autres l'ont fait, en expliquant que tu voulais faire le bien ?
  • Majd: La Fraternité voulait cette cité. Je voulais le pouvoir. J'ai vu... une opportunité.
  • Altaïr: Une opportunité de tuer des innocents.
  • Majd: Pas des innocents. Le peuple n'est pas sourd aux voix de ses opposants. Il menace l'ordre. Pour cela, je suis d'accord avec la Fraternité.
  • Altaïr: Tu tues les gens parce qu'ils n'ont pas les mêmes croyances que toi.
  • Majd: Bien sûr que non ! Je les tue parce que j'en ai le pouvoir, parce que j'aime ça ! Sais-tu ce que l'on ressent lorsque l'on tient la vie d'un homme entre ses mains ? As-tu vu comment la foule m'acclame ? As-tu vu comme elle me craint ? Pour eux, je suis... un Dieu ! Tu aurais fait la même chose à ma place. Une telle puissance !
  • Altaïr: Avant, peut-être. Mais j'ai vu ce qui arrive à ceux qui essaient de s'élever au-dessus des autres.
  • Majd: Que leur arrive-t-il ?
  • Altaïr: Et bien, je vais te le montrer.

Altaïr acheva Majd Addin en enfonçant sa lame secrète dans sa nuque. Il rentra alors au bureau des Assassins après avoir semé les gardes.

Majd Assassinat 7.png

Altaïr montrant la plume ensanglantée à Malik

  • Altaïr: Jérusalem n'a plus de régent.
  • Malik: C'est ce qu'on m'a dit, en effet.
  • Altaïr: Et c'est tout ? Je n'ai pas droit à tes conseils avisés ? Pourtant, Malik, j'ai bien dû faire quelque chose de travers.
  • Malik: Tu as fait ce que les Hashischiuns doivent faire, ni plus, ni moins. N'espère pas des louanges de ma part pour avoir simplement rempli ta mission.
  • Altaïr: Rien de ce que je fais ne te convient.
  • Malik: Rentre à Masyaf. Tu auras tout le temps d'y réfléchir. Ton travail ici est terminé.

Altaïr chevaucha alors pour Masyaf, et fit le compte-rendu de sa mission à Al Mualim.

  • Al Mualim: Entre, Altaïr. T'es-tu bien reposé ? Es-tu prêt à affronter de nouvelles épreuves ?
  • Altaïr: Oui. Mais j'aimerais dabord vous parler. J'ai des questions à vous poser.
  • Al Mualim: Pose-les. J'essaierai d'y répondre.
  • Altaïr: Le Prince des marchands de Damas tuait les nobles qui régnaient sur la cité. A Jérusalem, le pouvoir de Majd Addin était fondé sur la terreur. Guillaume projetait de tuer Richard, et de contrôler Acre avec ses seules troupes. Ces hommes étaient là pour servir leur maître. Pourtant, ils ont choisi de le trahir. Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça.
  • Al Mualim: La réponse est évidente. Les Templiers cherchent le pouvoir. Chacun de ces seigneurs a voulu prendre le contrôle d'une cité en leur nom, pour que les Templiers eux-mêmes règnent sur la Terre Sainte, avant de viser plus haut. Mais ils ne peuvent pas réussir.
  • Altaïr: Et pourquoi ?
  • Al Mualim: Tout leur plan repose sur le trésor des Templiers, l'Orbe d'Éden, qui est en notre possession. Sans le trésor, ils ne pourront arriver à leurs fins.
Altair al mualim pomme.jpg

Altaïr révélant la Pomme d'Eden à Altaïr

  • Altaïr: Quel est ce trésor ?
  • Al Mualim: C'est la tentation.
  • Altaïr: C'est juste un objet en argent.
  • Al Mualim: Regarde bien.

Al Mualim dévoila la Pomme d'Éden à Altaïr.

  • Altaïr: Que suis-je sensé voir ?
  • Al Mualim: Ce... Cet "objet en argent" a causé la chute d'Adam et Ève, transformé un bâton en serpent, fit s'ouvrir la Mer Rouge. Grâce à lui, Éris a provoqué la guerre de Troie, et un pauvre charpentier a changé l'eau en vin.
  • Altaïr: À le voir, on ne dirait pas qu'il renferme un tel pouvoir. Comment fonctionne-t-il ?
  • Al Mualim: Son possesseur peut contrôler l'esprit et le cœur de quiconque le regarde. Ou de quiconque s'en délecte.
  • Altaïr: Les hommes de Garnier ?
  • Al Mualim: Une expérience. Ils ont utilisé des herbes pour simuler ses effets. Pour être prêts quand ils l'auront.
  • Altaïr: Talal les approvisionnait. Tamir les équipait. Ils préparaient quelque chose. Mais quoi ?
  • Al Mualim: La guerre.
  • Altaïr: Et les autres, qui régnaient sur ces villes, ils auraient rassemblé des soldats semblables aux hommes de Garnier.
  • Al Mualim: De parfaits citoyens. De parfaits soldats. Dans un monde parfait.
  • Altaïr: On ne peut pas laisser faire Robert de Sablé.
  • Al Mualim: Tant que lui et ses frères vivront, ils seront une menace.
  • Altaïr: Donc, il faut les éliminer.
  • Al Mualim: C'est ce que je t'ai demandé de faire. Tu devras d'abord t'occuper de deux autres Templiers. Dans la ville d'Acre, cherche un dénommé Sibrand. À Damas, un certain Jubaïr. Consulte les chefs de cellule. Ils t'en diront plus.

Al Mualim relâcha deux pigeons voyageurs.

  • Altaïr: Comme vous voudrez.
  • Al Mualim: Ne perds pas de temps. Tes agissements ont rendu Robert de Sablé très nerveux. Les hommes qui lui restent vont essayer de te démasquer. Ils savent que tu vas venir, l'homme au capuchon blanc. Ils te chercheront tous.
  • Altaïr: Ils ne me trouveront pas. Je ne serai qu'une lame dans la foule.
  • Al Mualim: Bien. Voici mon cadeau. Pour te remercier du travail que tu as effectué.

Conséquences

Altaïr assassina Majd Addin et rentra à Masyaf où il reçut ses prochaines instructions.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard