Fandom

Assassin's Creed

Assassinat (Al Mualim)

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC1icon.png


Assassinat est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Altaïr Ibn-La'Ahad, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Altaïr arriva à Masyaf, mais n'y retrouva que ses habitants dépourvus de toute raison. Il découvrit ensuite qu'Al Mualim s'était servi de la Pomme d'Éden pour les ensorceler et soumettre les Assassins à sa volonté. En se frayant un chemin vers la forteresse, Altaïr parvint à assassiner son Maître, mais ne sut comment détruire l'artefact.

Dialogue

Altaïr entra dans le village, et un villageois solitaire l'approcha et lui adressa la parole.

  • Altaïr: Que s'est-il passé ici ? Où sont-ils tous ?
  • Villageois: Partis rejoindre le Maître !
  • Altaïr: Les Templiers ? Ils ont encore attaqué ? 
  • Villageois: Ils arpentent le chemin !
  • Altaïr: Quel chemin ? Qu'est-ce que tu racontes ?
  • Villageois: Le chemin vers la lumière !
  • Altaïr: Sois plus clair ! 
  • Villageois: C'est le chemin que le Maître nous a indiqué. Celui de la vérité !
  • Altaïr: Tu as perdu la raison !
  • Villageois: Vous aussi devez suivre le chemin, ou vous mourrez ! C'est la volonté du Maître !
  • Altaïr: C'est Al Mualim, n'est-ce pas ? Qu'est-ce qu'il t'a fait ? 
  • Villageois: Gloire à notre Maître ! C'est lui qui nous guide vers la lumière ! 

Altaïr traversa le village et se heurta à d'autres Assassins face à la colline qui menait à la forteresse. Ils l'attaquèrent, et il fut obligé de se défendre en les tuant tous. Alors qu'ils étaient tous tombés, une autre vague d'Assassins apparut subitement.

  • Assassin 1: Pour la volonté du Maître !
  • Assassin 2: Pour la lumière !
  • Assassin 3: Tuez le traître !
  • Assassin 4: Pour le Maître !

Altaïr fut encerclé par les Assassins, mais ils furent bientôt décimés grâce à l'intervention de Malik Al-Sayf et de ses hommes.

  • Malik: Altaïr ! Par ici !
AltairMalikFin.png

Altaïr rejoignant Malik et son groupe

Altaïr rejoignit Malik. 

  • Altaïr: Je crois que tu tombes à point nommé.
  • Malik: C'est ce qu'on dirait.
  • Altaïr: Tu dois te méfier, mon ami. Al Mualim nous a tous trahis.
  • Malik: Oui. Comme il a trahi ses alliés Templiers.
  • Altaïr: Tu étais au courant ?
  • Malik: Je suis retourné sur les ruines du Temple de Salomon. J'ai trouvé un journal dans lequel Robert consignait toutes sortes de révélations. Ce que j'ai lu m'a brisé le coeur. Mais cela m'a aussi ouvert les yeux. Tu avais raison, Altaïr. Notre Maître nous a manipulés ! En croyant délivrer la Terre Sainte, nous la lui avons livrée. Il faut l'arrêter !
  • Altaïr: Sois prudent, Malik. S'il en a l'occasion, il nous éliminera comme les autres. Ne t'approche surtout pas de lui.
  • Malik: Qu'est-ce que tu suggères ? Mon bras est toujours vaillant, et mes hommes me suivront. Ce serait une erreur de ne pas compter avec nous.
  • Altaïr: Alors tentons une diversion. Lance une offensive contre la forteresse. Si tu attires l'attention des esclaves, je pourrai affronter Al Mualim.
  • Malik: Je ferai selon ta volonté.
  • Altaïr: Nos adversaires. Ils sont manipulés. Épargne-les si tu le peux...
  • Malik: Bien. Mes hommes et moi sont restés fidèles au Credo. Nous n'agirons pas comme le Maître. Je ferai de mon mieux.
  • Altaïr: C'est ma seule condition. Paix et sérénité, mon ami.
  • Malik: C'est à ton courage que nous devrons notre salut.

Tandis que Malik et ses hommes dévalèrent la colline jusqu'au village, Altaïr continua sa route vers la forteresse. Une fois dans la cour intérieure, il fut surpris de voir que tous les habitants bloquaient l'accès au donjon.

  • Altaïr: Tous ces innocents. Je dois prendre garde de n'en blesser aucun.

Altaïr traversa la foule et accéda aux jardins derrière la forteresse, où il fut brusquement immobilisé par la Pomme d'Eden, que tenait Al Mualim qui se trouvait sur le balcon surplombant ce que les Assassins appelaient le "Paradis".

  • Altaïr: Agh ! Qu'est-ce qu'il m'arrive ?!
  • Al Mualim: Oh, mon disciple est de retour ?
  • Altaïr: Je ne me suis jamais enfui !
  • Al Mualim: Et tu ne m'as jamais écouté !
  • Altaïr: C'est pourquoi je suis toujours en vie.
  • Al Mualim: Que vais-je faire de toi ?
  • Altaïr: Laissez-moi partir.
  • Al Mualim: Oh, Altaïr. Tu dissimules mal ta haine. Je la ressens. Te laisser partir ? Voilà qui serait bien imprudent.
  • Altaïr: Pourquoi faites-vous cela ?
  • Al Mualim: J'ai trouvé la preuve.
  • Altaïr: La preuve de quoi ?
  • Al Mualim: La preuve que rien n'est vrai. La preuve que tout est permis !

Al Mualim brandit la Pomme au dessus de sa tête.

  • Al Mualim: Tenez ! Tuez le traître ! Il n'a pas sa place en ce monde !
Assassinat Al Mualim 2.png

Altaïr face à ses neuf cibles "ressuscitées"

Grâce à la Pomme, Al Mualim donna l'apparence des neuf cibles d'Altaïr à un groupe d'Assassins. Ces derniers furent rapidement éliminés par Altaïr, qui fut de nouveau immobilisé. Le vieil homme refit son apparition.

  • Altaïr: Affrontez-moi ! Auriez-vous peur ?
  • Al Mualim: J'ai fait face à plus de mille hommes ! Tous étaient plus puissants que toi ! Et tous sont morts, par ma main ! Tu ne me fais pas peur !
  • Altaïr: Prouvez-le.
  • Al Mualim: Que pourrais-je craindre ? Personne ne peut plus rien contre moi !

Al Mualim se servit du pouvoir d'illusion de la Pomme pour se dupliquer en huit clones, mais Altaïr parvint néanmoins à discerner le véritable Al Mualim. Cependant, il fut de nouveau immobilisé.

  • Al Mualim: Qu'as-tu à dire avant de mourir ?
  • Altaïr: Vous m'avez menti ! Vous condamniez de Sablé alors que vous partagiez ses ambitions !
  • Al Mualim: Je n'ai jamais aimé partager.
  • Altaïr: Vous ne vous en tirerez pas ! D'autres trouveront la force de se dresser contre vous !
  • Al Mualim: Et c'est pourquoi tant que les hommes ont leur libre arbitre, il ne pourra y avoir de paix.
  • Altaïr: J'ai tué le dernier qui tenait ce discours.
  • Al Mualim: Quelle audace, mon garçon ! Mais ce ne sont que des mots !
  • Altaïr: Dans ce cas, relâchez-moi et vous verrez bien.
Al Mualim contrôlant Altaïr.png

Al Mualim immobilisant Altaïr

Al Mualim éclata de rire.

  • Altaïr: Dites-moi, "Maître", pourquoi ne pas m'avoir formé comme les autres ? Pourquoi m'avoir laissé mon libre arbitre ?
  • Al Mualim: Un homme agit toujours en fonction de ce qu'il est. Je ne pouvais pas prendre le risque de t'affaiblir, et ces Templiers devaient mourir. Mais la vérité, c'est que j'ai essayé. En particulier quand je t'ai montré le trésor. Mais tu n'es pas comme les autres. Tu as vu au-delà de l'illusion.
  • Altaïr: L'illusion ?
  • Al Mualim: C'est là sa raison d'être. Le trésor des Templiers, l'Orbe d'Éden, la Parole de Dieu. Comprends-tu maintenant ? La Mer Rouge qui s'ouvre, l'eau qui se trouve changée en vin, Éris qui provoque la guerre de Troie... Rien n'aurait été possible sans CECI ! Tout cela n'était qu'illusion !
  • Altaïr: Votre plan n'est rien d'autre qu'une illusion. Forcer les hommes à aller contre leur volonté !
  • Al Mualim: Est-ce vraiment moins réel que les fantômes que poursuivent les Sarrasins et les Croisés en ce moment ? Que la lâcheté de leur prétendu Dieu pour lequel les hommes vont jusqu'à s'entre-tuer ? Ils vivent déjà dans l'illusion. Je leur en propose une autre. Une autre moins sanglante.
  • Altaïr: Mais c'est à eux de faire leur propre choix.
  • Al Mualim: Un choix ? Se convertir ou passer pour un hérétique ?
  • Altaïr: Vous vous trompez.
  • Al Mualim: Voilà que la logique t'abandonne pour céder la place à l'émotion. Vraiment, tu me déçois.
  • Altaïr: Alors nous sommes dans une impasse.
  • Al Mualim: Quoi que je te dise, je n'arriverai pas à te convaincre.
  • Altaïr: Il est encore temps de renoncer à vos sombres desseins !
  • Al Mualim: Tu as raison, nous sommes dans une impasse.
  • Altaïr: Oui ! Effectivement !
  • Al Mualim: Tu me manqueras, Altaïr. J'ai toujours vu en toi mon plus brillant disciple.

Altaïr et Al Mualim engagèrent le combat. Une fois contré, Al Mualim utilisa la Pomme pour affaiblir son élève.

  • Al Mualim: Tu es aveugle, Altaïr. Tu l'as toujours été. Tu le resteras à jamais.

Altaïr fit usage de sa Vision d'aigle pour repérer la Pomme que tenait son Maître.

  • Altaïr: Mon épée déchire le voile de l'obscurité. Elle voit pour moi.
Al Mualim Mort Assassinat.png

La Pomme échappant aux mains d'Al Mualim

Altaïr porta un coup fatal à Al Mualim, qui s'effondra aussitôt et laissa rouler la Pomme sur le sol.
  • Al Mualim: Impossible ! L'élève ne peut pas vaincre le maître...
  • Altaïr: Vous me l'avez appris. Rien n'est vrai, tout est permis.
  • Al Mualim: C'est fini. Tu as gagné. Tu mérites amplement ta récompense.
  • Altaïr: Vous déteniez un pouvoir immense. Vous auriez dû le détruire.
  • Al Mualim: Détruire la seule chance de mettre un terme aux Croisades et de ramener la paix ? Jamais.
  • Altaïr: Alors je le ferai.
  • Al Mualim: C'est ce que nous verrons.

Altaïr se retourna vers la Pomme, et la voix d'Al Mualim résonna dans son esprit.

  • Al Mualim: J'ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse, et à connaître la sottise et la folie. J'ai compris que cela aussi, c'est la poursuite du vent. Car avec beaucoup de sagesse, on a beaucoup de chagrin. Et celui qui augmente sa science, augmente sa douleur.

Altaïr fut ébloui par la beauté de l'artefact.

  • Al Mualim: Et bien ? Tu as dit que tu voulais le détruire.
  • Altaïr: Je... Je ne peux pas...
  • Al Mualim: Oh, si, tu le peux, Altaïr. Mais le veux-tu ?

Altaïr s'approcha de la Pomme, qui projeta une carte du monde. Malik et ses hommes arrivèrent peu après, et furent tous aussi surpris par le pouvoir de la Pomme d'Eden.

Conséquences

Altaïr assassina Al Mualim, mit fin par la même occasion à son plan de domination de la Terre Sainte, et récupéra le Fragment d'Éden. Cet événement marque également l'ascension d'Altaïr à la tête de la Confrérie, en tant que Mentor des Assassins levantins.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard