Fandom

Assassin's Creed

Assassin's Creed: Unity (roman)

4 648pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Realworld.pngUbookicon.png
Cette page concerne le roman. Vous recherchez peut-être Assassin's Creed: Unity.

Assassin's Creed: Unity est un roman écrit par Oliver Bowden, sorti le 20 novembre 2014 en Europe et le 2 décembre 2014 aux États-Unis.

Il reprend les événements d'Assassin's Creed: Unity du point de vue d'Élise de la Serre, et complète l'histoire d'Arno Dorian.

Quatrième de couverture

"Ils m'ont brutalisée, menti et trahie. Ils ont assassiné mon père, mais je me vengerai, quel qu'en soit le prix."
– Élise de la Serre.

1789 : La révolution est aux portes de Paris. Le peuple se dresse contre l'oppression de l'aristocratie, inondant de sang les rues pavées de la capitale. Mais la justice révolutionnaire se paie au prix fort...

Alors que les inégalités entre les riches et les pauvres sont à leur paroxysme et que la nation se déchire, un jeune homme et une jeune femme tentent de se venger de tout ce dont on les a privés.

Arno et Élise ne tardent pas à se retrouver plongés au beau milieu du conflit qui oppose les Assassins et les Templiers depuis des siècles déjà, dans un monde où les dangers sont plus redoutables qu'ils l'auraient imaginé.

Résumé détaillé

Extrait du journal d'Arno Dorian

12 septembre 1794

Le journal d'Élise posé sur son bureau, Arno se laissa envahir par les souvenirs de son amante et commença sa lecture.

Extraits du journal d'Élise de la Serre

9 avril 1778

Consciente de son enfance privilégiée au cœur de la noblesse, Élise, alors âgée de dix ans, se présenta dans son journal comme étant la fille de François et Julie de la Serre et nota les différences entre les vies des riches et des pauvres. Elle comprit qu'elle avait jadis fait preuve de naïveté : Élise n'avait jamais demandé à ses parents pourquoi son éducation était différente de celle des enfants de la cour ni pourquoi sa mère ne se comportait pas comme les autres femmes de la noblesse de Versailles.

Élise écrivit que Julie avait fini par être atteinte de la phtisie et était au bord de la mort.

10 avril 1778

Julie survécut une nuit de plus et Élise se tint à son chevet. Elle et son père dissimulaient leur chagrin au pupille des de la Serre, Arno.

Élise se souvint de sa vie au couvent quand elle avait cinq ans, et de comment Julie avait intimidé la mère supérieure après avoir remarqué les marques des coups de canne sur les mains d'Élise. Julie se tenait à l'écart des femmes de la cour et Ruth, la gouvernante, forçait Élise à jouer à la poupée avec d'autres filles malgré ses préférences pour les petits soldats des garçons. Élise comprit alors que sa famille n'était pas ordinaire.

Elle reçut une note de Frederick Weatherall, son maître d'armes, qui disait vouloir voir sa mère et demander de le retrouver à minuit dans la bibliothèque, non sans préciser que cela doive rester secret.

11 avril 1778

Au courant de la relation secrète entre Weatherhall et sa mère, Élise le conduit dans sa chambre de Julie, et l'entendit pleurer quelques instants après l'avoir laissé.

La jeune fille décrivit sa rencontre avec Weatherhall, qui s'avéra être la première fois qu'elle vit sa mère et Weatherhall s'en prendre à leurs ennemis, ce qui ne manqua pas d'attirer sa curiosité.

12 avril 1778

Élise demanda chaque matin à Ruth si sa mère avait passé la nuit.

Elle en profita pour évoquer la visite à Versailles du Templier Peter Carroll, de son épouse et de leur fille, ainsi que la tentative échouée d'assassinat visant Julie qui avait semé le doute parmi les Templiers français. Suite à cet événement cependant, les de la Serre se résolurent à lui révéler l'existence de la guerre Assassins-Templiers et de sa destinée de Grand Maître des Templiers de France.

13 avril 1778

Élise coucha son chagrin sur papier, espérant que tout aille mieux pour sa mère.

Extrait du journal d'Arno Dorian

12 septembre 1794

Arno décrivit sa relation avec Élise, leur première rencontre au palais de Versailles et l'assassinat de son père, suite à quoi François de la Serre l'avait pris sous son aile en tant que pupille.

Extraits du journal d'Élise de la Serre

8 septembre 1787

8 janvier 1788

21 janvier 1788

23 janvier 1788

25 janvier 1788

7 février 1788

11 février 1788

20 mars 1788

2 avril 1788

6 avril 1788

9 avril 1788

10 avril 1788

2 mai 1788

6 décembre 1788

12 janvier 1789

14 janvier 1789

4 mai 1789

5 mai 1789

1er juillet 1789

4 juillet 1789

8 juillet 1789

14 juillet 1789

25 juillet 1789

20 août 1789

5 octobre 1789

Extrait du journal d'Arno Dorian

12 septembre 1794

Extraits du journal d'Élise de la Serre

25 avril 1790

16 novembre 1790

12 janvier 1791

26 mars 1791

27 mars 1791

29 mars 1791

1er avril

2 avril 1791

Extraits du journal d'Arno Dorian

12 septembre 1794

Extraits du journal d'Élise de la Serre

20 janvier 1793

21 janvier 1793

10 novembre 1793

2 avril 1794

3 avril 1794

8 juin 1794

27 juillet 1794

Extraits du journal d'Arno Dorian

12 septembre 1794

Personnages



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard