Fandom

Assassin's Creed

Assassin's Creed: Forsaken

4 633pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Realworld.pngFbookicon.png
"Je ne l'ai jamais vraiment connu. Je le croyais pourtant, mais lorsque j'ai lu son journal, je me suis rendu compte que je ne savais rien de lui. Et aujourd'hui, il est trop tard... Trop tard pour lui dire que je m'étais fourvoyé à son sujet. Trop tard pour lui présenter mes excuses."
– Connor à propos de son père[src]

Assassin's Creed: Forsaken est un roman écrit par Oliver Bowden. Il raconte le passé d'Haytham Kenway et de son fils, Connor et comment ce dernier en est venu à prendre part au conflit opposant les Assassins et les Templiers.

Résumé

"Je suis un maître des lames. Jamais je ne prends le moindre plaisir à tuer. Je suis simplement doué pour ça."
– Haytham Kenway


1735 – Londres. Haytham Kenway a appris à manier l'épée depuis qu'il est capable d'en tenir une. Alors, quand des hommes armés attaquent la demeure familiale, assassinent son père et enlèvent sa sœur, Haytham défend son foyer de la seule manière possible: il tue.

Après ce drame, un mystérieux tuteur le prend sous son aile et l'entraîne pour faire de lui un assassin redoutable. Consumé par sa soif de vengeance, Haytham se lance dans une véritable vendetta. Il ne se fie à personne et remet en question tout ce qu'il a toujours connu.

Conspirations et trahisons l'assailliront de toutes parts tandis qu'il plongera au cœur du conflit séculaire qui oppose les Assassins aux Templiers.

Résumé détaillé

Prologue

Connor dit qu'il n'a jamais vraiment connu son père avant qu'il ne lise son journal, et regrette de l'avoir tué.

Partie 1: Extraits du journal d'Haytham E. Kenway

6 décembre 1735

Deux jours après son dixième anniversaire et la nuit tragique de l'assassinat de son père, Haytham débuta un nouveau journal dans l'une des propriétés de son père à Bloomsbury. Il se présenta comme le fils d'Edward et Tessa Kenway, et le demi-frère de Jennifer Scott.

Il raconta sa vie passée ; une vie solitaire à Queen Anne's Square, instruit à domicile par le vieux Fayling et protégé du monde extérieur par des nourrices telles qu'Edith. Il ne voyait jamais ses voisins, les Dawson et les Barrett. Il savait juste que Mr Dawson était un parlementaire qui avait quatre filles, et que les Barrett étaient une famille avec huit enfants.

Un jour, peu avant son huitième anniversaire, il avait été contacté par Tom Barrett, le dernier-né de la famille, par un trou dans une porte condamnée entre leurs deux maisons. Tom lui demanda si les rumeurs à propos du père d'Haytham étaient fondées, mais Haytham ne comprit pas de quoi il en retournait. Avant que Tom ne puisse s'expliquer, il fut rappelé par son père. À ce moment-là, Haytham avait compris que sa famille n'était pas comme les autres.

7 décembre 1735

Haytham informa l'assistante d'Edith, Betty, de la mort de la première citée. Comme elle n'avait pas de famille, les Kenway et tout le personnel organisèrent les funérailles. Haytham reprit ensuite là où il s'était arrêté.

Après son entrevue avec Tom, il demanda des réponses à sa sœur Jenny, qui lui répondit qu'il apprendrait plus tard ce qu'avait fait son père avant sa naissance. Elle ajouta qu'il était probablement le seul garçon de Londres à être formé à l'épée par son père.

Pour son huitième anniversaire, Haytham fut invité au club White's, où Edward le présenta à Reginald Birch, un des gestionnaires de la propriété des Kenway. Haytham découvrit que Birch courtisait Jenny. Au retour, un voleur tenta de dérober le collier de Tessa, mais Birch le rattrapa et le menaça d'un couteau sous la gorge. Edward ordonna à Reginald de le laisser partir, et l'incident fut oublié.

Une fois rentré, Edward convia son fils dans la salle de jeux. Edward demanda à Haytham ce qu'il pensait de l'incident, et s'il fallait tuer le voleur ou le laisser partir. Haytham concéda d'abord avoir voulu se venger, puis être devenu miséricordieux. Il assura être heureux que tout se soit bien terminé grâce à son père. Edward récompensa son fils d'une épée courte en acier, qu'il sortit d'un compartiment secret dans les étagères. Désormais, Haytham serait formé avec cette épée. Il cacha ensuite l'épée, mais ne parvint pas à cacher l'emplacement de la cachette à son fils.

8 décembre 1735

Haytham nota que deux funérailles supplémentaires eurent lieu ce jour. Le serviteur de son père, Mr Digweed, assista aux premières, en l'honneur d'un capitaine. Puis Haytham reprit son récit. Birch devint un visiteur fréquent, sous le prétexte qu'il faisait la cour à Jenny. Cette dernière était assez réticente à cette situation.

Alors qu'il jouait avec des soldats de plomb, Birch s'approcha du jeune garçon et porta un vif intérêt à la formation et à l'apprentissage d'Haytham. Ce dernier expliqua que tout commencerait après son dixième anniversaire, comprenant l'apprentissage d'un "credo", avant de mentionner avec enthousiasme l'épée que son père lui avait offerte et qui était cachée dans la salle de jeux. Birch en déduisit qu'elle se trouvait dans un compartiment secret. Puis il s'en alla pour discuter avec Digweed.

Plus tard, le garçon entendit une violente dispute entre Reginald et son père. Birch s'en alla en claquant la porte, et glissa à Haytham qu'il "avait essayé de prévenir" Edward, mais que ce dernier n'avait pas voulu écouter. Quelques jours plus tard, deux soldats virent monter la garde devant la maison. Lorsqu'Haytham en demanda la raison, Edward répondit qu'on lui avait dit "quelque chose".

Excité pour son dixième anniversaire, Haytham était encore réveillé, tard dans la nuit, à regarder à sa fenêtre, lorsqu'il aperçut un signal qu'il crut venir de Tom. De son côté, Tom pensa la même chose. Les deux jeunes garçons s'élancèrent jusqu'au passage. Dans le même temps, le chien des Kenway, Thatch, se mit à aboyer. Il ne se tut que lorsque les meurtriers lui tranchèrent la gorge.

Lorsqu'Haytham arriva au passage, il découvrit, horrifié, le corps de Tom, égorgé. Entendant un bruit de verre cassé et une voix dans sa tête lui intimant de courir, Haytham traversa la cuisine pour découvrir le cadavre d'un des deux soldats. En montant l'escalier, Haytham aperçut son père, en pantalon, combattant un meurtrier masqué afin de l'éloigner de sa femme. Le meurtrier se tourna vers le garçon, qui descendit les escaliers mais coincé par un autre meurtrier aux oreilles pointues.

Edward le prit en chasse, en direction de la salle de jeu, laissant le premier agresseur se rapprocher dangereusement de Tessa. Sans hésiter, Haytham se saisit de l'épée du premier homme et la plongea dans l'œil de l'assaillant.

En descendant au rez-de-chaussée, mère et fils constatèrent qu'Edith avait été tuée. Entendant les bruits de combats dans la salle de jeu, Haytham laissa sa mère en pleurs. Dans la salle de jeux, Haytham aperçut son père agenouillé, alors qu'un quatrième assaillant transperçait sa poitrine avec son épée, le tout sous les yeux d'Oreilles Pointues. Apeuré, Haytham s'élança, mais Oreilles Pointues le frappa du pommeau de son épée. Le quatrième homme s'apprêta à achever Haytham lorsque Birch surgit permit d'éloigner l'homme d'Haytham en manœuvrant son épée entre les jambes de l'homme.

Puis, Haytham et Reginald firent face à Oreilles Pointues, qui tenait Jennifer en otage. Un cinquième homme fit irruption, brandissant une torche après avoir mis le feu à la salle de dessin. Jenny fut traînée dehors et mise dans une calèche, tandis que Haytham, Tessa et Birch fuirent la bâtisse en proie aux flammes.

10 décembre 1735

Le jour de l'enterrement d'Edward, Haytham fut réveillé par le vent glacial et descendit dans la chambre de Betty afin de lui demander pourquoi son foyer s'était éteint. Après avoir scruté à travers le trou de la serrure, y découvrant une paire de bottes près du lit, il préfèra remonter et la laisser tranquille.

Birch reçutHaytham dans son carrosse, lui rendit l'épée de son père, qu'il avait récupérés dans les décombres fumants du manoir Kenway. Birch lui demanda ce qu'il ressentait d'avoir tué un homme, puis lui annonça son intention d'aller chercher Jenny en Europe. Il lui révéla qu'il était un Templier et que grâce à ses contacts, il était au courant de l'attaque sur le manoir. Il avait tenté d'en avertir Edward, qui ne l'avait pas cru, d'où la dispute entre les deux hommes. Il avait dû convaincre Tessa d'engager des soldats. Il regretta alors de ne pas avoir envoyé deux Templiers.

Birch annonça ensuite à Haytham qu'il serait du voyage pour retrouver Jenny, ajoutant qu'il ne pouvait pas rester aux côtés de sa mère, trop traumatisée qu'elle était d'avoir vu son fils tuer un homme. Haytham avoua alors qu'il ne l'avais pas vu depuis l'attaque, car seuls Emily et Davy pouvaient l'approcher. Birch lui expliqua qu'elle ne peut plus regarder son fils, car désormais, il était devenu un tueur.

Finelement, avant les funérailles, Tessa appela son fils dans sa chambre et lui expliqua qu'elle était trop faible pour y assister. Elle lui annonça que Birch était désormais le responsable de la famille et qu'il serait également le tuteur d'Haytham. Elle approuva également l'envie de Reginald d'emmener Haytham en Europe, le rassurant, en lui disant qu'Emily et Miss Davy sauraient prendre soin d'elle. La froideur de sa mère dit comprendre au jeune garçon qu'il avait raison.

Birch accompagna Haytham à l'enterrement, où tout le personnel des Kenway ainsi que le vieux Fayling étaient présents. À l'issue de la cérémonie, Reginald présenta à Haytham Mr. Simpkin, qui allait désormais gérer les affaires de la famille. Puis, Haytham fit ses adieux à Betty, pour laquelle Digweed avait trouvé un nouvel emploi.

11 décembre 1735

Avant qu'il ne s'endorme en prévision du voyage à venir, Emily vint le voir dans sa chambre, pour lui dire que sa sœur Violette, servante chez les Barrett, avait entendu Jenny crier "traître" lorsqu'elle était traînée jusqu'à la calèche qui la kidnappa. Le lendemain, elle avait été menacée à l'arme blanche par un homme avec un accent du sud-ouest, qui lui demanda ce qu'elle avait entendue. Elle ne répondit rien, mais en parla à sa sœur. Emily suggéra alors que Birch puisse être le traître en question, ce à quoi Haytham renâcla, avant de se rendre compte que Digweed était absent.

Le lendemain, Haytham en avertit Birch, qui en vint à la même conclusion à propos de Digweed. Puis il présenta Haytham à Edward Braddock, un autre Templier, qui allait s'occuper des recherches. Alors qu'Haytham se préparait à partir et qu'il écrivait sa dernière entrée, il apprit que Digweed avait fui. Néanmoins, ils feraient tout pour le retrouver.

IIe partie: Douze ans plus tard

10 juin 1747

Alors qu'il traquait le traître Juan Vedomir à Altea, en Espagne, Haytham raconta comment Birch et lui avaient passés cinq ans à rechercher Jenny. Ils découvrirent qu'elles étaient aux mains de marchands d'esclaves Turcs, puis ils achetèrent à château à Troyes, en France lorsque l'argent vint à manquer pour poursuivre le voyage. Haytham trouva du réconfort dans l'idéologie des Templiers, qu'il trouva comme la réponse à la philosophie de questionnement d'Edward.

Note

  • La 4 décembre était la date de sortie du roman, mais aussi la date de naissance de Haytham.
  • Contrairement aux autres roman d'Assassin's Creed écrites par Bowden, Forsaken ne suit pas la même histoire que Assassin's Creed III. Au lieu de cela, il détaille l'histoire de Haytham tout au long ça vie et de la même période, montrant une perspective en miroir de ce que le jeu dépeint.
  • Haytham ne mentionne pas le massacre de Boston.
  • Le discours d'épilogue de Connor était disponible pour l'extraction comme fichier audio dans Assassin's Creed III.
  • Adrian Hough, la voix de Haytham dans le jeu, a enregistré plus tard l'entrée de journal finale du personnage pour le podcast d'Assassin's Den.
  • On peut trouver des exemplaires du livre sur les étagères et les bureaux autour des bureaux d'Abstergo Entertainment dans Assassin's Creed IV: Black Flag et Assassin's Creed: Rogue.
  • Dans Assassin's Creed: Rogue, Violet da Costa référence le journal de Haytham dans une entrée de base de données, en questionnant pourquoi il n'a jamais mentionné Shay Cormac dedans.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard