Fandom

Assassin's Creed

Assassin's Creed: Altaïr's Chronicles

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Realworld.pngACACicon.png


Assassin's Creed: Altaïr's Chronicles est un préquel du jeu Assassin's Creed, produit par Ubisoft et développé par Gameloft. Le jeu montre deux nouvelles villes, Tyr et Alep, en plus de Jérusalem, Acre, et Damas. À la différence du jeu sur console de salon, celui-ci n'est pas vu à travers les yeux de Desmond Miles, mais est directement du point de vue d'Altaïr Ibn-La'Ahad, même si le menu a l'apparence des menus de l'Animus.


Histoire

Le jeu commence avec le retour d'Altaïr d'une aventure, bien que le joueur ignore la nature de ce voyage. Il arrive à un campement pendant sa route jusqu'à Alep et utilise les toits pour parcourir le meilleur chemin possible. Il quitte le campement et entre à l'intérieur du village précédant la citadelle d'Alep, pour la trouver en flammes, venant juste d'être attaquée et pillée par les Templiers. Il combat pour se frayer un chemin et informe Al Mualim de l'attaque dans le village. Celui ci répond que cela s'est produit parce qu'un de leurs hommes qui, ayant récupéré des informations, avait été suivi. Al Mualim informe Altaïr de l'existence d'un "Calice", et lui ordonne de trouver cet objet et de le ramener.

Altaïr voyage d'Alep à Damas à la recherche d'informations sur l'emplacement du Calice. Un Rafik l'informe de l'existence d'un marchant nommé Tamir , qui a des relations avec des Templiers qui pourrait connaître l'emplacement du Calice. Bien que ce rafik ne sache pas comment accéder jusqu'à Tamir, un homme nommé Misbah le pourrait potentiellement. Altaïr se fraie un chemin jusqu'à lui sur les toits, trouve Misbah et l'interroge. Les gardes attaquent Altaïr donnant l'occasion à Misbah de s'enfuir, laissant Altaïr sans information, mais il s'échappe par les toits et continue à le poursuivre. Misbah est sur le point de s'enfuir quand le toit sous lui se dérobe, et Altaïr profite de la situation, en le convainquant qu'il l'aidera à remonter s'il lui donne des informations. Altaïr apprend que Tamir reçoit des chargements d'huile par les toits, et s'empresse de trouver l'entrée. Il arrive à l'intérieur de la demeure et met le feu aux chargements d'huile, obligeant Tamir à sortir. Altaïr l'attaque alors à propos du Calice et tamir lui révèle que le Calice se trouve dans le désert et qu'il aura besoin de trois clés pour le retrouver. Il révèle aussi qu'Altaïr peut en apprendre plus par une danseuse nommée Fajera . Altaïr le tue et rapporte les informations au Rafik.

Le Rafik dit à Altaïr que la danseuse qu'il cherche exerce dans un cirque. L'Assassin part donc dans ce cirque à la recherche de Fajera, qu'il trouve, mais est attaqué par Badr , le garde du corps de la danseuse. Elle en profite pour fuir, mais Altaïr tue Badr et la pourchasse sur les toits. Elle s'arrête ensuite de courir, révèlant qu'il s'agissait d'un test... Elle lui donne la première clé pour le temple, et lui demande de tuer un homme nommé Alaat dans les bains du quartier Nord noble. Elle l'informe aussi de l'existence d'un homme qui fut au temple du désert et sait donc où est le Calice, à l'intérieur de l'hôpital templier de Tyr. Elle l'emmène au quartier Nord et lui explique qu'il peut utiliser les égoûts pour accéder aux bains et tuer Alaat, ce que fait Altaïr. Mais Alaat appelle les gardes qu'Altaïr fuit, et retrouve Fajera. Elle lui dit d'aller à Tyr.

Quand Altaïr entre dans Tyr, il remarque une chose: l'augmentation du nombre des gardes. Il cherche Hamid , le rafik des lieux, qui l'informe que les soldats sont là pour protéger l'hôpital, et qu'Altaïr doit le rencontrer dans un autre endroit, ce qu'ils font. Une fois dans un lieu plus sûr, Hamid lui dit de trouver Roland Napule , l'homme en charge de l'hôpital. Altaïr infiltre l'hôpital par les égouts en y rencontrant toutefois des gardes: sa visite était prévue. A son entrée dans l'hôpital, il y trouve Roland en train de torturer un homme qu'il suspecte de connaître l'emplacement de la seconde clé. Altaïr tue Roland et reçoit la seconde clé, étant informé que les Templiers ont déjà la troisième et connaissent l'emplacement de la porte du temple, qu'ils vont ouvrir. Altaïr part pour Jérusalem.

À Jérusalem, Altaïr trouve Kadar , le gardien du Credo. Il lui demande où se trouve Lord Basilik, le Templier possédant la troisième clé. Kadar explique que Basilik est à l'intérieur du château de Jérusalem et le prévient que s'infiltrer ne sera pas tâche facile. Pourtant il peut trouver des informations intéressantes: le roi donne une grande fête, et sera donc hors de sa forteresse. Bien que Kadar ignore l'emplacement de la fête, il conseille au Maître Assassin d'essayer les jardins, où il sera aisé d'obtenir des informations. Il assigne aussi une mission à Altaïr: trouver un assassin travaillant pour le roi. Altaïr va dans les jardins où il entend deux hommes conversant à propos d'un de leurs amis qui a été invité à la fête. L'Assassin trouve cet ami, Ayman , qui lui dit que la fête sera donné à la villa Lacoeur. Altaïr se présente à l'entrée, qui est farouchement gardé, et s'infiltre. Il rencontre l'assassin dans les rangs du roi, qui a lui aussi besoin d'ouvrir une porte et informe l'Assassin qu'il y a un passage secret pour sortir et entrer du château. Altaïr y rencontre Lord Basilik qu'il affronte rapidement, lui vole la clé et s'enfuit sans le tuer.

Altaïr suit les Templiers jusqu'à leur forteresse où un Templier lui offre de les rejoindre ce qu'il refuse bien évidemment, récupère une carte menant au temple du sable, et y part. À l'intérieur du temple il rencontre beaucoup de forces templières, et quand il arrive à la chambre contenant le Calice, il découvre en ouvrant le coffre, que l'artefact n'y est pas. Basilik entre, et explique qu'en fait le Calice est fait de chair et de sang: c'est une femme. Il appelle ses gardes mais le temple s'effondre. Altaïr se retrouve dans une vallée déserte, pourchassé par une tempête de sable. Il part alors pour Tyr.

À Tyr, Altaïr rencontre encore une fois Hamid sur le port, qui lui explique que seulement deux hommes pouvaient accéder au Quartier Général des Templiers de la cité, mais qu'ils ont été capturés. Altaïr libère les deux hommes qui lui révèlent donc le moyen d'entrer: un garde possède une clé non loin de là, Altaïr le trouve, le tue et récupère la clé. Il entre et commence à chercher Basilik mais apprend que Basilik se trouve ailleurs. Quand il le trouve finalement et l'affronte, Basilik perd. En échange de sa vie il lui livre des informations: le Calice se trouve à Jérusalem dans la villa de Don Carvaggio ; il révèle aussi qu'ils préparent un empoisonnement des points d'eau d'Acre, qui tuerait tout le monde avant le coucher du soleil. (Cela rappelle la tentative d'Abstergo qui empoisonne un village). Altaïr détruit le navire de Basilisk prévoyant de le tuer plus tard et de sauver Acre dans l'immédiat, puis récupérer le Calice.

Altaïr arrive à Acre, une cité assiégée. Il emploie les toits pour atteindre le camp Templier mais sauve autant de citoyens que possible sur le chemin, et se déguise lui même en Templier pour s'infiltrer. Cependant, arrivant à un lieu où même ce déguisement ne peut le sauver, il se camoufle de nouveau en érudit et assassine le leader des plans d'empoisonnement. Les gardes l'attaquent mais il s'échappe avec l'aide d'une catapulte...

L'Assassin galope ensuite jusqu'à Jérusalem, et apprend qu'une femme nommée Adha est escortée hors de la cité par des gardes: c'est le Calice. Il comprend rapidement que s'il veut la sauver il doit fermer les portes avant qu'ils n'arrivent, et en profite pour la sauver des gardes - mais il doit en être séparé. Altaïr lui dit de l'attendre dans les égoûts, ce qu'elle fait sans poser de questions. La rejoignant plus tard, elle lui apprend qu'Harash a été acheté par les Templiers, le problème étant qu'Harash est le numéro 2 des Assassins, le seul homme au dessus de lui étant Al Mualim.

Altaïr part pour tuer Harash et promet de partir ensuite avec Adha.

154.jpg

Altaïr prévoit de s'enfuir avec Adha.

Il accomplit sa mission avec succès après qu'il l'ait vu en train de négocier avec un Templier.

A Tyr, Altaïr découvre que les Templiers ont trouvé Adha et l'ont emmené. Il se débarrasse d'eux et part à sa recherche, la trouve sur les quais kidnappée par Lord Basilisk. Altaïr les pourchasse et affronte en duel Basilisk qu'il tue cette fois, mais il découvre Adha dans un autre bâteau déjà parti.

Il échoue à les rejoindre, et la dernière image est celle d'Altaïr regardant le bâteau sur lequel est Adha s'éloignant, disant: "Je te trouverai, Adha!".

190.jpg


Gameplay

Assassin's Creed: Altair's Chronicles utilise beaucoup de particularités de la Nintendo DS. Par exemple, pour faire le pickpocket ou interroger quelqu'un, il faut toucher l'écran, à la manière d'un jeu. Il utilise le pad directionnel pour le gameplay normal comme les courses etc.

Armes

En revanche, Altaïr possède plus d'armes : des dagues , des explosifs , épées, arbalètes, couteaux de lancer, avec des améliorations pour l'épée et trois pour la barre de vie.

Combats

Les combats peuvent être faits de ces manières-ci: Bouton Y pour porter des attaques rapides (dagues), des attaques plus lentes mais plus puissantes sur le bouton X (épée) ou blocage par le bouton R. Le bouton A est utilisé pour interagir avec les objets et les PNJ, et le bouton L permet de ramper et de rouler sous certains obstacles. Le R sert à se dissimuler. Les bombes de fumée aveuglent instantanément les gardes mais non Altaïr, l'autorisant à s'échapper, pour les explosifs, ils peuvent être ou lancés et exploser directement à l'arrivée (à la manière d'une grenade?) ou être posées quelque part et exploser plus loin (bombe traditionnelle).

Difficulté

Il y a trois niveaux de difficulté. Quand vous finissez le jeu vous débloquez un mode qui vous permet de refaire n'importe quelle mission, à la manière du jeu sur portable.

Assassin's Creed: Altaïr's Chronicles propose des utilisations intéressantes de l'écran tactile, comme dit au dessus. Normalement, il se comporte comme une carte montrant les emplacements d'Altaïr et de ceux des gardes. Cependant quand vous entamez une conversation avec un porteur d'information, vous commencez un petit jeu appellé l'interrogatoire. L'écran tactile montrera l'image du dos d'une personne, et vous aurez des cercles rouges se refermant sur des sphères. Vous devez touchez les sphères avec le stylet quand le cercle le touche. Si vous touchez trop tôt ou trop tard vous perdrez du temps, et perdre tout votre temps vous fera échouer et vous devrez rattraper l'individu.

La deuxième option intéressante est celle du mini jeu "pickpocket". Dans celui ci vous devrez faire courir le stylé sur l'écran pour dissiper les ombres d'une personne. Après avoir tout nettoyé vous pourrez remarquer une clé et devez l'emmener jusqu'à l'entrée de la sacoche du personnage, sans toucher les bords ou d'autres objets. Comme pour le premier mini jeu, vous tromper vous fera perdre du temps.


Critique

À l'inverse du jeu original, celui ci a été fortement critiqué et a eu très peu de succès auprès des joueurs.


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard