Fandom

Assassin's Creed

Arbaaz Mir

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pngACCIicon.pnglink:Category:Assassin's Creed: BrahmanUWbookicon.png


Arbaaz Mir était un Maître Assassin membre de la Confrérie indienne des Assassins ayant opéré dans l'Empire Sikh au XIXe siècle. Il a notamment opéré dans la ville d'Amritsar dans le nord de l'Inde pour enquêter sur des rumeurs sur un certain Fragment d'Éden, le Koh-i-Noor.

Il s'agit du père de Jayadeep Mir, autrement connu sous le nom d'Henry Green, qu'il eut avec Pyara Kaur, et de l'ancêtre de l'actrice indienne Monima Das.


Biographie

Jeunesse

Arbaaz Mir naquit dans le Cachemire, dans le nord-ouest de l'Inde, au début du XIXème siècle, au sein d'une famille musulmane. Sa région natale fut conquise par le Maharaja Ranjit Singh de l'empire Sikh en 1819, entraînant la mort de nombreux musulmans, y compris certains membres de la famille d'Arbaaz. Cela fit grandir la haine d'Arbaaz vis à vis de Singh, qu'il considéra dés lors comme un tueur de sang-froid.

C'est également à cette époque qu'Arbaaz fut intronisé dans la Confrérie des Assassins par le Mentor local, Hamid[1].


À la recherche du Koh-I-Noor

ACBM-Arbaaz and Hamid.jpg

En 1839, Hamid chargea Arbaaz de retrouver une carte détaillant les artefacts de la Première Civilisation, notamment le Koh-i-Noor, un puissant Fragment d'Eden. À son retour au siège des Assassins à Amritsar, Arbaaz informa Hamid de la légende entourant le Koh-i-Noor, ainsi que l'attrait que les Templiers Anglais portaient à cet artefact. Le Koh-i-Noor était en la possession de Ranjit Singh depuis 1830, qui le gardait à l'abri des mains de ses ennemis, mais celui-ci arrivait en fin de vie.

Les héritiers de Singh n'étant pas aussi intéressé par le diamant que leur père, les Templiers britanniques établirent un plan visant à tuer Ranjit Singh. Hamid chargea alors Arbaaz d'assurer la protection du Maharaja, mission qu'il accepta à contre-cœur, uniquement pour le bien de la Confrérie. Avant de partir, Arbaaz acheta l'esclave muet d'Hamid, Raza Soora, remarquant le traitement infligé par Hamid à son serviteur[1].

Arbaaz et Raza se rendirent sur les lieux avant les Templiers et se déguisèrent en émissaire du Cachemire et son serviteur et pénétrèrent dans le palais où avait lieu la fête. Pensant que le Koh-i-Noor était caché dans une salle secrète sous le palais, Arbaaz demanda Raza de faire le guet.

Une fois autorisé à se joindre à la fête, Arbaaz fut accueilli par William Hay Macnaghten, l'assistant du gouverneur général britannique en Inde, Lord Auckland, et par le général Francis Cotton. Arbaaz reconnut l'insigne des Templiers sur la poitrine de Cotton et celui-ci reconnut Arbaaz comme étant un Assassin.

Peu de temps après, l'attention d'Arbaaz fut captivé par la princesse Pyara Kaur, petite fille de Rajit Singh. Après que ce dernier eut donné un diamant à Pyara, Arbaaz demanda à Raza de le suivre, indiquant qu'il reviendrait vers Rajit plus tard, préférant suivre Pyara. Il la suivit jusque dans la cour du palais, et lui tendit une fleur de laurier. Après un bref échange, les deux eurent une relation.

Ensuite, Arbaaz demanda à nouveau à Raza de le suivre, dans les salles secrètes sous le palais cette fois ci, qui étaient activées via un mécanisme à base d'eau. Après avoir traversé des grottes remplies de statues de dieux hindous, Arbaaz trouva un coffre contenant le précieux diamant. Mais il remarqua vite que ce n'était qu'une simple réplique sans grande valeur. Il examina plus précisément et découvrit des statues laissées là par la Première Civilisation. Au même moment, Raza trouva le vrai Koh-i-Noor dans une cuve d'eau contenue dans les mains d'une statue de la déesse Durga. Sans qu'ils le sachent, Arbaaz et Raza avait été suivi pat Cotton. Quand ils sortirent, ils furent arrêtés par les hommes de Singh, qui avaient étés alertés par Cotton et Macnaghten. Arbaaz avait caché le vrai Koh-i-Noor sous le turban de Raza, ce qui permit à celui-ci de s'enfuir avec l'artefact, alors que les gardes gardèrent la réplique.

Arbaaz fut mis en cellule quelques temps, mais, un jour, Raza Soora et Pyara Kaur vinrent le voir, et, après une discussion, la princesse libéra Arbaaz après que celui-ci lui eut dit qu'il avait la tâche de protéger son grand-père.

Mais Arbaaz fut surpris et énervé de découvrir que Raza avait donné le vrai Koh-i-Noor à Pyara. Cette dernière informa Arbaaz que son père, Rajit Singh, avait bu le thé avec les Anglais. Arbaaz et Raza se précipitèrent au palais impérial, mais toujours à contre-coeur. Une fois sur place, Arbaaz élimina les gardes de patrouilles tandis que Raza restait en arrière. Les deux se séparèrent, et Arbaaz se retrouva vite dans le hall principal. Il effectua un assassinat aérien sur Macnaghten et attaqua Cotton avec un chakram.

Arbaaz détruisit ensuite la tasse de thé dans les mains de Rajit, pensant que le breuvage avait été empoisonné. Mais Cotton lui révéla qu'il était trop tard pour sauver le Maharaja. Très faible, celui-ci sortit un couteau pour tuer Cotton, le qualifiant de "lâche". Mais il s'éteignit sans pouvoir tuer le Templier. Au lieu de ça, Cotton appela la garde, hurlant que le Maharaja était attaqué par un Assassin.

Arbaaz s'enfuit de la salle, poursuivi par les hommes de Cotton. Alors qu'il était dans la cour à combattre les gardes, Cotton essaya de tuer Pyara et de récupérer le Koh-I-Noor, mais Raza s'interposa et enfonça ses ongles dans le front du Templier. Dans le même temps, Pyara activa l'artefact et une entité de la Première Civilisation apparut, délivrant un message à l'attention de Jot Soora, qui revivait les mémoires génétiques d'Arbaaz en 2013 à travers le Brahman V.R.

Cotton attaqua alors l'entité avec son fusil, détruisant la Koh-I-Noor par la même occasion et causant l'ire de l'entité. Par précaution, Arbaaz et Pyara plongèrent dans l'eau, tandis que l'entité déchaîna une grande quantité d'énergie, qui tua Cotton et tout les gardes présents[1].


Le retour des Templiers

ACCI Arbaaz Mir Pyara Kaur amants nuit.jpg

Arbaaz dans la chambre de la princesse Pyara Kaur

Suite à la mort de Ranjit Singh, son fils Kharag, le père de Pyara accéda au trône, mais celui-ci décèda en 1840. Alors que la Cour s’apprêtait à couronner son frère Duleep Singh, la Compagnie des Indes renforçait chaque jour sa présence et son influence dans la région.

En 1841, Arbaaz allait régulièrement retrouver son amante dans le plus grand secret en utilisant ses talents d'Assassin pour infiltrer le palais d'été. L'Assassin avait confié le Koh-i-Noor à Hamid alors qu'il s'était miraculeusement régénéré[2].


Le Maître absent

Le lendemain matin, Arbaaz devait retrouver son Mentor Hamid en ville. Ce dernier craignait que les Templiers s'intéressent à nouveau au Koh-i-Noor alors que leurs rangs grossissaient à nouveau dans Amritsar. Arbaaz devait retrouver son aîné avant que les Templiers ne comprennent que le diamant était en la possession des Assassins[3].


Héritage

Des années plus tard, Arbaaz et Pyara eurent une descendance qui alla jusqu'à l'actrice Monima Das, la fiancée de Jot Soora en 2013[1].



Notes

  • Arbaaz Mir utilisait un type de Lame secrète inédit, dont la lame peut se diviser en trois semblable à un Jamadhar Sehlikaneth, une arme traditionnelle indienne.
  • La majorité de sa famille périt en 1819 durant l'annexion de son pays par Ranjit Singh[4].


Galerie



  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Assassin's Creed: Brahman
  2. Assassin's Creed Chronicles: India
  3. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ACCi.
  4. Encyclopedia 3.0

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard