Fandom

Assassin's Creed

Antonio de Ulloa

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngTempliers.pngACLicon.png

Antonio de Ulloa (1716 – 1795) était un général espagnol, un savant remarquable et un gouverneur colonial. Il était aussi un membre de l'Ordre des Templiers, pour lequel il tenait un rôle de conseiller scientifique.

En 1766, il devint le premier gouverneur espagnol de Louisiane mais son mandat, court de deux ans, fut une période de troubles et de mécontentement, jusqu'à ce que la population française se révolte contre sa politique et son autorité.


Biographie

Jeunesse

"Et ils nous font accompagner par des chaperons. Vous avez déjà rencontré Antonio de Ulloa ? Il paraît que c'est un prodige."
– Des savants au sujet de Antonio de Ulloa, 1735.[1]

Né en Espagne en 1716, Ulloa devint très jeune un savant et un intellectuel important.[2]

En 1735, il accompagna l'astronome français Louis Godin lors de l'expédition géodésique française de Port-au-Prince au Pérou, qui avait pour but de déterminer la circonférence exacte de la Terre, ce qui offrirait des avantages à l'Espagne et la France dans le domaine naval.[1] C'est lors de son séjour en Amérique du Sud que Ulloa, à l'aide d'un autre savant, découvrit l'existence du platine.[2]

Sur le chemin du retour en Espagne, Ulloa fut capturé par les Britanniques, mais fut libéré grâce au vif intérêt que lui portait le Grand Maître de l'Ordre du Rite Britannique des Templiers Reginald Birch qui l'invita à rejoindre l'Ordre. Il devint membre de la Royal Society de Londres, en reconnaissance de ses prouesses scientifiques[3]. Ulloa fit alors construire le premier musée d'histoire naturelle, le premier laboratoire métallurgique d'Espagne, ainsi que l'observatoire de Cadix.[2]


Gouverneur de Louisiane

"Ce gouverneur espagnol a instauré tant de restrictions commerciales que même les propriétaires de plantations sont au bord de la révolte en ce moment."
Gérald Blanc à propos de Ulloa, 1768.[2]


Après avoir été gouverneur de Huancavelica, au Pérou, pendant presque six années, il devint le premier gouverneur espagnol de Louisiane en 1766. Cependant, il tolérait la présence du drapeau français dans la ville de La Nouvelle-Orléans, et laissait les Français gouverner le territoire lorsque lui et sa famille se retranchaient à La Balise. Deux années plus tard, Ulloa instaura des restrictions commerciales au bénéfice des Templiers, qui organisaient alors le transfert d'esclaves et de vagabonds à Chichén Itzá, au Mexique.[2]

De tels agissements ne firent qu'empirer la vision de la population sur Ulloa, jusqu'à ce que la révolte finisse par éclater. À l'insu du gouverneur, l'Assassine Aveline de Grandpré avait enquêté sur la mystérieuse disparition des esclaves, et infiltré le fort où Ulloa retenait ses prisonniers, avant qu'ils ne partent pour le Mexique. Elle causa ensuite autant de désordre que possible en ville, afin d'obliger le gouverneur à se montrer. Pour ce faire, Aveline prit part à une émeute, intercepta un convoi de poudre et détruisit un navire militaire espagnol.[2]

ACL La fin du gouverneur 5.png

Aveline interrogeant Ulloa

Finalement, le chaos environnant força Ulloa à quitter La Balise dans l'espoir de négocier. Cependant, son véhicule fut pris en embuscade, mise en place par Aveline. Après que ses gardes aient été éliminés, Aveline approcha Ulloa pour mettre fin à ses jours. Toutefois, ce dernier réclama pitié pour sa vie et celle de sa femme enceinte[4], et lui révéla le peu d'informations qu'il détenait.[2]

Ulloa donna à Aveline une carte qui la mènerait au Mexique, insinuant que les ouvriers qui y avaient été envoyés y exhumeraient des reliques essentielles aux yeux des Templiers. De plus, il lui offrit un décodeur de documents cryptés. Acceptant son offre, Aveline épargna le gouverneur et lui ordonna de quitter le continent, lui et sa famille. Ulloa, rassuré d'avoir gardé la vie, remercia Aveline, mais elle lui fit vite rappeler que les Templiers le puniraient tôt ou tard pour sa trahison.[2]

Ulloa quitta alors La Nouvelle-Orléans, et se retira du service des Templiers. Pour le restant de ses jours, il fut officier dans la marine[4]', et mourut paisiblement en 1795.[2]


Notes

  • La base de données d'Assassin's Creed III: Liberation omet toute référence à ses relations avec les Templiers, révélant même qu'il luttait contre la corruption à La Nouvelle-Orléans, alors qu'il avait instauré des restrictions commerciales au profit des Templiers.
  • Dans la version originale sur PS Vita, l'épouse d'Ulloa pouvait être aperçue aux côtés du gouverneur quand ce dernier subissait l'interrogatoire d'Aveline. Pourtant, elle disparaît dans le remake HD. 


Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard