Fandom

Assassin's Creed

Annihilation de la Confrérie russe des Assassins

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Newinitiatesicon.png

En 1737, la Confrérie des Assassins russes avait fondé un laboratoire secret dans les environs de Moscou pour faire progresser la science humaine[1].


Prolongement des recherches

En 1953, une Assassin du nom de Voronina participait aux recherches de la cité scientifique. C'était la fille de l'Assassin Sergueï et de son épouse scientifique qui écrivait les archives[1].


Projet Animus

ACI jeune américain Assassin.jpg

William Miles confiant les plans aux Assassins moscovites

Un projet scientifique des Templiers concernant la mémoire génétique ne passa pas inaperçu par les Assassins. En 1977, un Assassin américain du nom de William Miles réussit à voler une copie des plans d'une machine à Abstergo Industries et les confia à Voronina et à sa cellule d'Assassins russes basés dans la cité scientifique dans la banlieue de Moscou. Ils développent leur propre version de la machine mais avec moins de moyens et moins de résultats que la firme publique des Templiers[1].

Annihilation de la Confrérie

ACI dissolution innatendue.jpg

Galina et sa mère en 2013

Trois décennies plus tard, la Confrérie russe n'était plus que l'ombre de la puissante organisation d'antan. La majorité des Assassins russes avaient été contaminés par la folie de l'Effet de transfert causé par l'Animus rudimentaire qu'ils avaient construit. Les autres, ceux qui s'étaient moqué du projet Animus, étaient partis depuis longtemps.

En 2013, les Assassins restants étaient au fur et à mesure tous gagnés par la folie de l'Effet de transfert et — à leur insu — par une entité supérieure qui les consumaient dans cette folie. Seules la scientifique Voronina et ses deux filles restaient. L'une d'elle avait décidé, pour passer le temps, de numériser les archives du laboratoire, ainsi que le journal de sa mère et de sa grand-mère, puis de le poursuivre. Elle découvrit ainsi qu'en 1977 sa mère avait rencontré William Miles et qu'ils avaient établi un point de rencontre à une date régulière pour se contacter, à chaque pleine lune près du zoo. Ayant désespérément besoin d'aide, les deux sœurs décidèrent que l'une d'elles allait honorer ce rendez-vous pour chercher de l'aide. C'est Galina qui se dévoua pour sortir et rencontra Gavin Banks et son équipe, alors que finalement sa mère et sa sœur furent à leur tour gagnées par la démence.

ACI Galina matricide.jpg

La mort de la scientifique Voronina sonne le glas de la Confrérie russe

Galina avait bénéficié des aptitudes de combat de ses ancêtres grâce à l'Animus, sans être gagnée par la folie. À l'aide des Assassins Gavin, Emmett Leary et Emmanuel Barraza qui étaient arrivés en Russie à bord de l’Altair II, elle réussit à infiltrer le laboratoire infesté de fous furieux et les tua tous.

Finalement, elle mit fin à la vie de sa mère, l'instigatrice du projet initial Animus des Assassins et à ses souffrances. C'est ainsi que la Confrérie russe disparue en Mars 2014.

Mais alors que Galina suivit Gavin et les autres à bord du navire des Assassins, ces derniers contactèrent les Assassins Géorgiens pour fonder une nouvelle branche russe de la Confrérie, soutenus par les Assassins Japonais[1].


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard