Fandom

Assassin's Creed

Alexander Graham Bell

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACSicon.png

"Je compte mettre au point un télégraphe phonétique qui ne se limite pas à des traits et à des points, mais qui sera capable d'acheminer la voix humaine !"
– Aleck parlant de son projet d'invention, 1868[src]


Alexander Graham Bell (1847 – 1922) était un scientifique, ingénieur et inventeur britanno-canadien. Inspiré par la surdité de ses proches, il étudia l'acoustique et devint l'un des premiers inventeurs du téléphone et de bien d'autres merveilles. C'était aussi un ami de l'Assassin Henry Green, qui l'appelait affectueusement Aleck.

Biographie

Jeunesse

Dès sa plus tendre enfance à Édimbourg, en Écosse, Alexander Graham Bell a été initié à l’importance du son et de la communication. Son père était un éminent orthophoniste et professeur d’élocution et sa mère a perdu l’ouïe alors qu’Aleck avait douze ans. Son père a créé un alphabet phonétique destiné à apprendre la parole aux sourds, et Aleck apprit à communiquer avec sa mère en appliquant sa tête contre la sienne afin qu’elle puisse ressentir les vibrations de sa voix. Rebecca fait à peu près la même chose quand je fais la sourde oreille.

L’autre trait majeur d’Aleck était son inventivité naturelle. Encore adolescent, Bell a créé un système de décorticage du blé. Mais, bon, on a tous fait des choses plus ou moins bizarres à l’adolescence. Pire, avec l’aide de ses frères Melville et Edward, il a mit au point un automate capable de parler, à l’aide de soufflets, lorsqu’on manipulait les « lèvres » de la machine. Les frères Bell ont réussi à lui faire articuler des mots simples tels que « mama ». Moi qui ai déjà du mal à supporter les ventriloques…

Bell était doué d’un tel génie qu’il a été engagé comme « professeur » d’élocution et de musique à Weston House, en Écosse. Sa famille a déménagée à Londres à peu près à la même époque et Aleck l’y a rejointe en 1867, après la mort d’Edward, de tuberculose. Dans la capitale, Aleck a suivi les cours de l’University of London et travaillé pour son père, donnant des consultations d’orthophonie et enseignant l’alphabet phonétique de son père à des sourds.

Coopération avec les Assassins

Opérateur et installateur de fils télégraphiques, Aleck se trouva un ennemi commun avec les Assassins londoniens : Crawford Starrick. Ce différend l'amena à sympathiser et s'allier avec le chef de la Confrérie de Londres, Henry Green, à qui il fournit certaines de ses dernières inventions pour l'aider à combattre les Blighters.

En 1868, Green présenta à Bell les jumeaux Assassins Jacob et Evie Frye, qui avaient récupéré un lance-grappin cassé sur le cadavre de leur précédente victime, Rexford Kaylock. Bell modifia le mécanisme afin qu'il puisse être fixé sur le gantelet porté par les jumeaux. En remerciement, Evie l'accompagna jusqu'à Big Ben pour remplacer des fusibles défectueux, contrant ainsi la propagande de la Starrick Telegraph Company. Alors qu'ils étaient en route pour le Palais de Westminster, Evie suggéra que le télégraphe phonétique sur lequel travaillait Aleck pourrait s'appeler téléphone. Bell ria d'un tel nom. Une fois les fusibles réparés, Aleck fabriqua un nouveau type de bombes fumigènes pour les Assassins. De retour à son atelier, Bell montra à Jacob les premiers signaux envoyés par les lignes réparées, et créa un deuxième grappin qu'il fixa au gantelet de Jacob.

Quelque temps plus tard, Bell installa un lanceur de fléchettes sur le gantelet des jumeaux, leur fournissant des fléchettes contenant un sérum hallucinogène, qui se gazéifiait sous l'effet de la chaleur. Les jumeaux l'aidèrent à récupérer des câbles qu'il avait commandés mais qui étaient réquisitionnés à College Wharf, et les informa que le poison de Starrick était déjà sur le marché.

Après la destruction de la fabrique du Sirop Calmant de Starrick et la mort de son principal producteur, John Elliotson, par Jacob, Bell réquisitionna ce dernier pour avertir ses voisins de la dangerosité du breuvage.

Starrick offrit alors une somme d'argent colossale à Aleck pour qu'il change de camp. Il refusa, et connaissant ce dont les Blighters étaient capables, fabriqua des bombes voltaïques, utilisées pour paralyser des assaillants, si le besoin s'en faisait sentir. Il confia alors quelques prototypes aux jumeaux, espérant qu'ils l'aident à trouver la bonne formule en utilisant les bombes sur les hommes de main de Starrick. L'occasion se présenta lorsque plusieurs Blighters l'acculèrent. Bell fit diversion en leur faisant un petit discours, et les jumeaux leur jetaient les bombes voltaïques dessus.

Ils se rendirent ensuite jusqu'au poste télégraphique, afin de stopper la propagande mensongère diffusée par Starrick, et montrer aux habitants la vérité sur les actions du Templier. Bell sabota alors les transmetteurs, mettant un terme à la propagande de Crawford Starrick.

Fin de vie

Aleck et ses parents sont partis s’installer au Canada en 1870 après la mort de Melville qui a, comme son frère, succombé à la tuberculose. Aleck lui-même a présenté des symptômes de la maladie, mais heureusement pour l’humanité toute entière, il s’est remis et a inventé, entre autres choses, l’ancêtre du smartphone.

Bell s’est éteint le 2 août 1922, à l’âge de soixante-quinze ans. Lors de ses obsèques, deux jours plus tard, toutes les communications téléphoniques ont été interrompues pendant une minute en son honneur.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard