Fandom

Assassin's Creed

Alep

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Villeicon.pngACACicon.png
Alep.png

La forteresse des Assassins à Alep

Alep est une ville importante de Syrie ayant abrité une forteresse des Assassins durant la Troisième Croisade.

En 1190, l'Assassin Altaïr Ibn-La'Ahad s'y rendit deux fois, la seconde ayant entraîné la mort d'Harash, le commandant en second de la forteresse qui avait trahi la Confrérie.

Le Mentor Al Mualim résidait dans cette forteresse avant que la situation ne s'envenime.

Histoire

Altaïr visita Alep pour la première fois au retour d'une mission. Là, il trouva la forteresse et un petit village à proximité assiégée par les Templiers sous l'ordre du seigneur Basilisk. Après avoir repoussé l'attaque, Altaïr retrouva Al Mualim, qui lui confia une nouvelle mission concernant un mystérieux Calice.

Lors de sa deuxième visite, la forteresse était contrôlée par Harash, un traître, qui avait positionné ses propres gardes à l'entrée. De plus, les Templiers s'étaient déjà introduits en ses murs. Altaïr parvint néanmoins à débarrasser la forteresse des intrus et à tuer Harash. Cependant, Al Mualim préféra délocaliser le quartier général des Assassins à Masyaf.[1]

Plus tard, suite à l'échec de la mission d'Altaïr dans le Temple de Salomon, la ville fut mentionnée par un informateur à Damas, lors de la tentative d'assassinat d'Abu'l Nuqoud. L'homme s'inquiétait du sort d'Adha et se remémora les moments passés avec Altaïr à Alep. L'Assassin préféra toutefois se taire plutôt que de raviver des souvenirs si douloureux.[2]

Anecdote

  • Alep est la seule ville qui, historiquement, n'a pas été une base contrôlée par les Haschischins, contrairement à Masyaf ou Alamut. Néanmoins, le roi seldjoukide qui régnait sur la ville, Fakhr Al-Mulk Ridwan, fut fortement influencé par les Assassins.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard