Fandom

Assassin's Creed

Accident du satellite DIA

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC1icon.pngNewinitiatesicon.png


L'accident du satellite Denver International Airport, ou accident du satellite DIA, fut un incident survenu dans le complexe souterrain d'Abstergo Industries situé sous l'aéroport international de Denver quelque temps avant octobre 2011,[1] ayant fait de nombreuses victimes suite à la destruction d'une Pomme d'Éden.

Daniel Cross, le Chef de projet chargé de mener une expérience impliquant le satellite Eye-Abstergo, perdit le contrôle de ses esprits en manipulant la Pomme d'Éden et tua tout le monde alors présent dans le complexe avant l'arrivée de l'équipe de nettoyage d'Abstergo. Néanmoins, l'artefact fut détruit suite au carnage. Le Dr Warren Vidic écrivit le rapport final de l'accident.

Le bilan fait état d'au moins vingt morts, mais un ancien bagagiste de l'aéroport découvrit la vérité au sujet de l'accident et menaça de la dévoiler au grand public.[2]

Conséquences

En l'absence du Fragment d'Éden, Abstergo Indutries fut contraint de repousser le lancement du satellite Eye-Abstergo au 21 décembre 2012. Dans l'espoir de se procurer un nouvel artefact, Abstergo captura Desmond Miles et en fit le Sujet 17 de leur Projet Animus après avoir déterminé qu'il possédait un patrimoine génétique susceptible de les mener à d'autres Fragments d'Éden.

Fin septembre 2012, Daniel Cross retourna à Denver pour un nouveau contrat. Cross subissait encore les traumatismes laissés par l'accident et refusa le contrat, non sans faire part de ses inquiétudes au Dr Sung.[3]

L'identité du bagagiste survivant demeure encore inconnue. Le 7 septembre 2012, dans un email à Vidic, Alan Rikkin, le PDG d'Abstergo, constatant les difficultés rencontrées au cours de l'enquête, exprima son anxiété à l'idée selon laquelle le survivant puisse collaborer avec les Assassins.[2]

Notes

  • Les quatre dernières pièces d'équipement apparues dans Assassin's Creed: Project Legacy représentait des QR codes. Trois d'entre eux révélaient les noms Cochetopa, Sisnaajini et Dzit fit gain, qui sont les noms de trois montagnes du Colorado dans la langue navajo. Ces trois mois sont gravés sur le sol de l'aéroport international de Denver, et ont donné naissance à de nombreuses théories du complot. Le quatrième et dernier QR code révélait les lettres "DIA".
  • Après l'accident, les employés d'Abstergo utilisèrent la phrase "Tout est Denver" pour signifier que tout fonctionnait correctement.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard