Fandom

Assassin's Creed

Abstergo Industries

4 633pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Abstergo.pngTempliers.pngAC1icon.pngAC2icon.pngACBicon.pngACPLicon.pngACRicon.pngAC3icon.pngACLicon.pngAC4icon.pngACUicon.pngACROicon.pngACSicon.pngACfilm2016icon.pngTFbulleicon.pnglink:Category:Assassin's Creed: The ChainBDbulleicon.pnglink:Category:Assassin's Creed: BrahmanConspiricon.pngACbulleicon.pngTemplarscomicIcon.pngNewinitiatesicon.pngDerDesicon.pngHeresyicon.png
"Nous changeons le monde. Chaque jour, de mille manières différentes."
– Warren Vidic à Desmond Miles, 2012[src]

Abstergo Industries est un conglomérat d'entreprises multinationales, ainsi que la façade publique actuelle de l'Ordre des Templiers. C'est à Abstergo Industries et ses prédécesseurs que le monde doit les plus grandes découvertes de la médecine, de la mécanique et de la philosophie depuis plus de mille ans.

Depuis sa création, l'entreprise est ancrée dans la tradition. Bien qu'Abstergo ne soit devenue réellement active qu'a la fin du XXème siècle, ses fondateurs conclurent en 1910 le "Plan" qui mena a la création de la société en 1937. À la manière des Templiers de l'ancien temps, Abstergo a ensuite agi dans l'ombre jusqu'à estimer nécessaire de devenir leur façade publique.

Encore qu'Abstergo fonctionne comme n'importe quelle autre société, un petit groupe d'employés a été incorporé à l'Ordre. Ces hommes et ces femmes poursuivent en secret leur éternelle quête de connaissance et de savoir. Les méthodes scientifiques et le matériel ultra-perfectionné dont Abstergo dispose grâce à ses immenses ressources leur permettent de concrétiser la plus grande et la plus noble de leurs ambitions : faire progresser l'Humanité[1].


Histoire

Le Plan

"En 1937, nous avons créé la Compagnie dans un but précis. Il est grand temps que cette formidable entreprise accomplisse sa destinée."
– Un employé d'Abstergo dans un message aux Templiers à travers le monde, 1944[src]
Ford Edison Firestone.jpg

Un groupe de Templiers lors des premières années d'Abstergo, comprenant Harvey Firestone, Thomas Edison et Henry Ford.

Officiellement fondé en 1937, Abstergo Industries n'était qu'en réalité qu'une petite partie du Plan des Templiers pour contrôler le monde grâce au capitalisme et au progrès scientifique. Les origines d'Abstergo remontent à la création de la ligne de montage par les Templiers Henry Ford et Ransom Eli Olds. La ligne de montage de Ford était un moyen de contrôler les ouvriers et les patrons capitalistes, ce qui constitue la première étape du plan des Templiers pour contrôler l'économie[2].

En 1910, les principaux membres des Templiers - dont Ford et Olds - formulèrent le "Plan". Ce plan comprenait à la fois des actions économiques, politiques et militaires afin de rendre le monde ouvert aux Templiers. La chute du communisme était un élément central du Plan, car il représentait une menace idéologique et économique pour la vision du monde propre aux Templiers.

En 1937, les Templiers ayant formulé le plan, ainsi que le pion Franklin D. Roosevelt, président des États-Unis, fondèrent Abstergo Industries en tant que façade pour leurs activités. La création d'Abstergo leur permit d'acquérir des richesses et d'accélérer les progrès de la science, tout en restant dans l'ombre[2].

Durant la Seconde Guerre mondiale, Abstergo resta silencieux, mais garda un œil sur les progrès réalisés par les pions des Templiers "H" et "S" (respectivement Adolf Hitler et Joseph Staline). Aux États-Unis, Abstergo et plusieurs compagnies affiliées accordèrent des droits à leurs salariés et aux syndicats, mais seulement comme un moyen de ramener les gens dans le giron des Templiers, et ainsi faciliter la propagation de leur idéologie. En 1944, Abstergo et les Templiers se préparèrent à l'après-guerre, et ils organisèrent la Conférence de Bretton Woods comme moyen de propager le capitalisme dans le monde, surtout en Europe[2].

Durant les années du IIIème Reich, et durant la Seconde Guerre mondiale, les Templiers se retranchèrent derrière Abstergo pour projeter de nouvelles bases pour l'Europe d'après guerre et ainsi dominer le continent. Gero Kramer, un Templier influent parmi le gouvernement Nazi, supervisait de plus le projet de la machine "Die Glocke", mise au point en 1943, qui permettait d'explorer la mémoire génétique, soit un précurseur au futur Animus. Quelques années avant, Kramer s'occupa de capturer tous les espions infiltrés par les Assassins dans leurs rangs[3].

Domination après-guerre

Après la guerre, l'influence exercée par Abstergo s'étendait au monde entier. Abstergo contrôlait l'économie et le développement technologiques, tout en restant en coulisses. En 1948, Abstergo élimina l'ancien Templier et brillant économiste Harry Dexter White. White avait aidé par des organisations telles que le Fond Monétaire International et la Banque Mondiale, deux organisations à même d'aider les idées capitalistes d'Abstergo à se propager. Mais dans le même temps, White revendait des informations aux Communistes. Pour le punir de sa trahison, Abstergo le fit éliminer, faisant passer sa mort pour une attaque cardiaque[2].

Abstergo fut aussi responsable des poursuites judiciaires, ainsi que de la mort, du mathématicien Anglais Alan Turing. Dans une conversation téléphonique enregistrée en juin 1954, deux Templiers, simplement connus sous leurs initiales, "V" et "N" mentionnèrent la nécessité que représentait la mort de Turing. Ils craignaient un chômage de masse si le mathématicien réussissait à créer de nombreux robots. De telles inventions auraient été de nature à contrecarrer sérieusement l'avancée du Plan[2].

À l'étranger, Abstergo s'impliqua dans différents gouvernements pour assurer la propagation du capitalisme et de l'idéologie des Templiers. En 1953, des agents d'Abstergo soutinrent le monarque iranien Shah Pahlavi, l'homme fort de Téhéran Shaban Jafari et une organisation appelée SAVAK, contre le premier ministre élu démocratiquement Mohammad Mossadegh. Abstergo et le Shah arrêtèrent Mossadegh et l'exilèrent. Mossadegh mourut chez lui en 1967[2].

Des documents internes volés à Abstergo en 2012 démontrèrent l'implication d'Abstergo dans le renversement du président guatemaltais, le socialiste Jacobo Arbenz Guzmán pour le remplacer par Carlos Castillo Armas. Dans les deux cas, Abstergo collabora avec la CIA, une branche des services secrets américains, qu'Abstergo avait contrôlé depuis sa création[2].

L'influence d'Abstergo s'étendit même au delà des limites de la Terre. La compagnie aida à établir et fonder la NASA en 1958. Officiellement, la Nasa était une branche civile du gouvernement américain, mais en réalité, son but était de produire des technologies spatiales de pointe pour l'usage d'Abstergo. Quand les Templiers se rendirent compte de l'existence d'une Pomme d'Éden sur la Lune, la société chargea la NASA d'une mission consistant à se rendre sur l'astre et à récupérer l'artefact[1].

Quand le président américain John F. Kennedy annonça son intention d'une expédition spatiale commune avec l'URSS, les Templiers décidèrent d'écarter Kennedy du pouvoir. Le successeur de Kennedy, Lyndon B. Johnson, un pion des Templiers, continua le programme spatial prévu par Abstergo, qui aboutit en juillet 1969, quand les agents des Templiers Neil Armstrong et Buzz Aldrin atterrirent sur la Lune et récupérèrent l'artefact[1].

Établi avec fermeté dans le gouvernement des États-Unis, Abstergo continua d'interférer dans le destin des autres nations. Dans les années 1970, Abstergo se concentra sur l'Argentine et le Chili. En Argentine, Abstergo promit aux entreprises capitalistes de transférer leurs dettes sur le peuple argentin, en échange de leur coopération à la Junte au pouvoir et en l'élimination des syndicats. La Junte militaire est ainsi restée au pouvoir, et plus de 30 000 personnes périrent dans la décennie[2].

Au Chili, Abstergo avait prévu l'ouverture des marchés et de forcer la vente de toutes les entreprises vers le secteur privé. Ils contrecarrèrent les efforts du président Salvador Allende pour socialiser l'industrie chilienne, et jouèrent peut-être un rôle dans son suicide, en 1973. Son successeur, Augusto Pinochet établit un régime autoritaire. Après les deux affaires latinos-américaines, Abstergo parvint à dissimuler ses succès, et maquilla toutes les preuves incriminant le gouvernement américain[2].

La phase finale

Dans les dernières décennies du XXème siècle, Abstergo sortit de l'ombre et acquit une renommée mondiale en tant que conglomérat travaillant dans l'industrie pharmaceutique, même si la société effectuaient des recherches dans d'autres domaines très variés, comme les communications. Par exemple, en 1985, la division de recherche d'Abstergo travaillait secrètement sur un appareil capable d'imiter les capacités de contrôle propres aux Fragments d'Éden[2]. La même année, Abstergo développa sa première Animus totalement opérationnelle et commença à rechercher ses premiers sujets de tests appropriés[4].

En 1991, Abstergo aida Boris Eltsine à renverser Mikhaïl Gorbatchev, chef légitime de l'État et réformateur de l'Union soviétique, ouvrant dès 1992 l'économie aux oligarques et aux compagnies privées. En 1993, Eltise dissout le Parlement et la cour Constitutionnelle russe[2]. Finalement, après plus de 80 ans de lutte, Abstergo et les Templiers avaient enfin éliminé le plus grand obstacle à la propagation du capitalisme dans le monde. Pour s'en assurer, Abstergo fit en sorte que le président russe suivant, Vladimir Poutine, continue la capitalisation de la Russie, comme son prédécesseur l'avait fait[2].

AbstergoSoldats.png

Des forces de choc déployées par Abstergo Industries lors de la Grande Purge

À la fin du XXème siècle, le Sujet 4 du Projet Animus, connu sous le nom de Daniel Cross, infiltra la Confrérie des Assassins en tant qu'agent dormant, et parvint à attaquer et tuer leur chef, le Mentor, qu'il assassina à Dubaï, en 2000. Le Sujet 4 retourna ensuite au complexe d'Abstergo de Philadelphie et révéla l'emplacement des cellules d'Assassins à travers le monde. Grâce à cela, les Templiers annihilèrent la majorité des cellules, dans ce que l'on appela la Grande Purge[4].

La même année, le juge de la Cour Suprême et pion des Templiers Antonin Scalia parvint à convaincre Sandra O'Connor de se rallier à l'avis général. Scalia envoya une lettre à "S" dans laquelle il mentionna que "W" (George W. Bush) souhaitait reprendre les hostilités avec l'Irak, qui serait une diversion et permettrait de donner plus de travail aux entreprises de "C" (Dick Cheney). La Cour Suprême pourrait alors abolir la loi sur le financement, Abstergo ayant désormais le champ libre pour élire qui bon lui semblait au Sénat, à la Chambre des Représentants, puis à la Maison-Blanche[2].

En 2004, un auteur connu sous le nom de Gary avait écrit un livre sur la CIA, et pendant ses recherches, il découvrit qu'Abstergo possédait des parts dans énormément de grandes sociétés à travers le monde. Mais grâce à l'intervention des Templiers, le livre de Gary ne vit jamais le jour[2].

À partir de 2011, Abstergo utilisa la télévision, au travers d'un canal caché, pour espionner les civils. En avril, un homme appelé M. Jameson découvrit accidentellement le canal, situé entre les chaînes 172 et 173. La chaîne cachée dévoilait les noms des membres de sa famille, leur numéro de carte de crédit, les informations médicales, et leurs préférences personnelles. Troublé, M. Jameson contacta son fournisseur, Comstatic, pour se plaindre, et, en réponse, Abstergo envoya des agents pour s'occuper du problème[2].

Au début de 2012, le patronat d'Abstergo fut cédé à une personne anonyme. Dans un message téléphonique, il avertit son successeur que si les marchés s'écroulaient, les gens n'auraient plus confiance en le capitalisme, ni en Abstergo[2]. Abstergo subit également un revers majeur pendant la construction de leur satellite, l'Eye-Abstergo, lorsqu'un incident se déroula à l'aéroport international de Denver, durant lequel Abstergo essuya de nombreuses pertes humaines et matérielles[5].

Desmond Kidnapping.png

Le Sujet 17 enlevé par Abstergo

Toutefois, le grand succès d'Abstergo dans le Projet Animus effaça la tragédie de Denver. En septembre 2012, le Département des Origines Génétiques et des Acquisitions captura un nouveau sujet de test, le Sujet 17, Desmond Miles, en remplacement du Sujet 16, décédé peu de temps auparavant. Le sujet 17 parvint à résister aux effets de l'Animus, sous la supervision de Warren Vidic et Lucy Stillman et fournit aux Templiers une carte détaillant l'emplacement des fragments d'Éden, avant de s'enfuir[5].

Les tentatives répétées pour reprendre Desmond s'avérèrent infructueuses[1]. Dans le même temps, Abstergo chargea Daniel Cross et ses recrues les plus prometteuses de traquer et tuer Desmond, ainsi que son père, William Miles, le Mentor de facto de la Confrérie[6]. Frustré par la perte de Desmond, Daniel quitta brusquement le complexe d'Abstergo, et se rendit à New York, où il avait localisé la cellule de Desmond. Quand Miles tenta de voler une source d'énergie de la Première Civilisation dans un gratte-ciel de Manhattan, Daniel le mit en joue de son pistolet, et le menaça, en lui ordonnant de lui donner l'artefact. Mais Desmond fut plus prompt à réagir et assomma Daniel avec l'artefact avant de quitter les lieux[7].

Quelques temps plus tard, Daniel traqua Desmond au Brésil, lors d'un tournoi d'arts martiaux, auquel assistait une femme qui portait une autre source d'énergie en bracelet. Daniel la trouva en premier, et ne fit pas de détails, en la tuant avec son mari. Desmond arriva au même moment et s'enfuit avec la source d'énergie, mais fut une nouvelle fois rattrapé par Desmond qui le brutalisa et récupéra son dû[7].

Lorsque des agents d'Abstergo capturèrent William Miles au Caire et récupérèrent la troisième source d'énergie, Vidic envoya un message vidéo à Desmond et son équipe, en leur faisant une offre : s'ils leur donnaient la Pomme d'Éden, William Miles serait épargné. Malgré l'insistance de ce dernier, la cellule partir pour l'Italie pour sauver le Mentor[7].

ACIII Desmond Pistolet.png

Desmond de retour à Abstergo

Une fois de retour au complexe italien, Desmond fut intimé par Vidic de venir pacifiquement. Desmond refusa, et tua chaque garde qui croisait son chemin. Afin d'en venir à bout, Warren envoya Daniel Cross se charger de Desmond, mais au moment crucial, alors que Cross était sur le point d'abattre Miles, il fut pris d'un Effet de transfert, et fuit. Desmond le rattrapa et l'élimina. Puis il gagna le bureau de Vidic, qui vociférait, furieux de la mort de Cross. Au moment de lui tendre la Pomme, Desmond utilisa les pouvoirs de l'Artefact pour ordonner à un soldat de tirer dans la tête de Vidic. Puis père et fils se retrouvèrent, et quittèrent les lieux sans encombre[7].

Objectifs

Plus grande puissance industrielle jamais créée par les Templiers, Abstergo partage la même vision des choses que les Templiers ; ordre et la discipline utilisés comme moyens de contrôle. La plupart des employés d'Abstergo ignorent l'existence de l'Ordre des Templiers, et n'en n'ont jamais entendu parler. Certains haut-gradés connaissent toutefois la vérité. Depuis la Troisième Croisade, les Templiers connaissent les capacités de contrôle des fragments d'Éden sur les hommes et, depuis cette époque, ils s'évertuèrent à les chercher. De nos jours, Abstergo utilise des sujets numérotés dans le cadre du projet Animus, afin d'accéder à la vie de leurs ancêtres, dont le but était de trouver une carte présentant les emplacements des fragments d'Éden. Cet objectif atteint, le nouveau but d'Abstergo et des Templiers est d'acquérir les fragments, pour prendre le pouvoir[5]. Plus récemment, Abstergo, par le biais du docteur Álvaro Gramática, cherche à recréer un membre de la Première Civilisation. Pour cela, ils récupérèrent le Suaire d'Éden ainsi qu'une boîte des Précurseurs. Ce nouvel objectif est connu sous le nom de Projet Phénix[8].

Les motivations des Templiers ont changé à mesure qu'ils cherchaient l'unité par le biais des artefacts, cherchant à instaurer une paix durable, quel qu'en soit le prix, afin de créer un Nouvel ordre mondial. Pour y parvenir, ils devaient réaliser leur objectif principal ; le lancement d'un fragment d'Éden en orbite autour de la Terre.

Employés connus

Rikkin Kilkerman Liman.png

Warren Vidic parlant à trois grandes pontes d'Abstergo

L'immense majorité des employés d'Abstergo ne sont pas des Templiers, mais de simples citoyens, travaillant comme scientifiques, ingénieurs ou informaticiens. Abstergo possède également des centaines d'espions dans d'autres sociétés à travers le monde, ainsi que des agents dormants[6].

Employés actuels

Les employés dont le nom est en italique sont ceux faisant partie de l'Inner Sanctum de l'Ordre des Templiers :

Anciens employés

Projets

Produits

Abstergo est l'une des plus grandes compagnies pharmaceutiques au monde, dont les produits se concentrèrent d'abord sur les anti-dépresseurs. Desmond Miles entendit parler d'Abstergo pour la premier fois en voyant le nom de l'entreprise sur un flacon d'ibuprofène, quand il vivait toujours à La Ferme: selon sa mère, "il y avait en moyenne une trentaine de produits d'Abstergo dans chaque foyer américain. Si on tentait de s'en débarrasser complètement, ce serait un travail à plein temps"[6].

Il fut également mentionné dans un e-mail de Vidic qu'Abstergo expérimentait certains produits sur la population, et que l'une de ces expériences avait échoué, empoisonnant une ville entière. Des informations sur cette tragédie avaient fuités, ayant causé la fermeture complète de la branche pharmaceutique d'Abstergo. Ce produit s'appelait le "Nouveau fluorure"[5].

Autres affaires

Des affaires en rapport avec l'actualité concernaient de près ou de loin Abstergo Industries, scandales, brèches de sécurité, etc.


2010

Abstergo NetworksAppearSecure 01 L.jpg
De : Alan Rikkin

À : Caroline Grey Date : 28 novembre 2010 12:03 Sujet : Wikileaks

Vu qu'un informateur a réussi à transmettre des informations gouvernementales confidentielles à wikileaks, je veux que vous vous assuriez de l'état de la sécurité de notre réseau interne. Vous avez 8 heures.

A.R.

Abstergo NetworksAppearSecure 02 L.jpg
De : Caroline Grey

À : Alan Rikkin Date : 28 novembre 2010 12:03 Sujet : RE : Wikileaks

Bonjour Alan,

Tous les réseaux semblent fiables. Selon notre département de sécurité, quelqu'un agissant sous le surnom d'Erudito a essayé de s'infiltrer dans notre système, mais nos pare-feux l'ont rapidement dissuadé.

Ces fuites provenant de wikileaks sont vraiment incroyables ! Je suis vraiment surprise que le gouvernement fédéral des États-Unis ait autant de mal à protéger des données confidentielles sur ses relations diplomatiques. Ils devraient engager nos experts.

Le timing de la diffusion de ces informations me semble idéal pour la nouvelle loi de finances. Pensez-vous que la diversion sera assez conséquente pour faire oublier les débats sur les coupes budgétaires et les droits de succession ?

Abstergo NetworksAppearSecure 03 L.jpg
De : Alan Rikkin

À : Caroline Grey Date : 28 novembre 2010 12:30 Sujet : RE : Wikileaks

Épargnez-moi vos questions inutiles.

A.R.

  • Tu connais Alan (e-mail de Caroline Grey à James Morse, fin 2010, Washington)[13] :

Abstergo YouKnowAlan 01 L.jpg
De : Caroline Grey

À : James Morse Date : 28 novembre 2010 13:30 Sujet : RE : Wikileaks

Salut Jim, Peux-tu descendre à la sécurité et bien vérifier toutes leurs données ? Tu connais Alan, si quelque chose nous passe sous le nez, on le paiera très cher.

Abstergo GuyFawkesStrikes 01 L.jpg
De : Alan Rikkin

À : Caroline Grey Date : 9 décembre 2010 10:43 Sujet : Guy Fawkes

Caroline,

Un homme du nom de Guy Fawkes a transmis une lettre à wikileaks. Cette lettre liste les divisions secrètes d'Abstergo, les noms des directeurs des programmes confidentiels et nous implique dans plusieurs expériences dangereuses : http://mirror.wikileaks.info/leak/AbstergoStructure.pdf. Je veux que cette lettre disparaisse du site et que l'on diligente une enquête approfondie afin de découvrir l'identité de son auteur. Ne perdez pas de temps à chercher Guy Fawkes, c'est un personnage de la Révolution française. Il s'agit manifestement d'un pseudonyme.

A.R.

Abstergo GuyFawkesStrikes 02 L.jpg
De : Caroline Grey

À : Alan Rikkin Date : 9 décembre 2010 14:01 Sujet : Guy Fawkes

Bonjour Alan,

J'ai fait disparaître cette lettre du net et mon département a dressé une liste de suspects. Le coupable le plus probable est un jeune professeur du nom de Shaun Hastings. Il enseigne un cours sur la Conspiration des poudres, qui a été planifiée par Guy Fawkes en 1605. Ce Guy Fawkes n'a sans doute rien à voir avec la Révolution française.

Abstergo GuyFawkesStrikes 03 L.jpg
De : Alan Rikkin

À : Caroline Grey Date : 10 décembre 10 2010 10:34 Sujet : RE: Guy Fawkes

Je veux ce Shaun Hastings dans mon bureau, et sous bonne escorte. Prévoyez un rendez-vous de 3 heures. Il va vite regretter d'avoir comploté contre nous.

Et je vous interdis de me reprendre sur les questions historiques. C'est nous qui façonnons l'histoire, le passé est totalement hors de propos.

A.R.

  • Rendez-vous Jeudi avec M. Rikkin (e-mail de Caroline Grey à James Morse, fin 2010, Washington)[13] :

Abstergo MrRikkinsThursdayAppointment 01 L.jpg
De : Caroline Grey

À : James Morse Date : 10 décembre 2010 10:53 Sujet : FWD : Guy Fawkes

Salut Jim,

Peux-tu caler un rendez-vous de 3 heures dans l'emploi du temps de jeudi de M. Rikkin ?

Merci !

Abstergo ShaunsEscape 01 L.jpg
De : Caroline Grey

À : Alan Rikkin Date : 10 décembre 2010 17:46 Sujet : Shaun Hastings

Bonjour Alan,

Shaun a échappé à nos gardes. Le rapport est confus, on ne sait pas exactement ce qui s'est passé. Ils avaient réussi à le faire monter dans le van, mais il a disparu durant le trajet. Les gardes jurent qu'ils ne se sont arrêtés qu'une seule fois, pour faire le plein, quand l'ordinateur de bord le leur a signalé. Mais le réservoir d'essence était encore presque plein. Les types de la sécurité sont persuadés que l'ordinateur du van a été piraté.

Je suis désolée.

Abstergo ShaunsEscape 02 L.jpg
De : Alan Rikkin

À : Caroline Grey Date : 10 décembre 2010 18:04 Sujet : RE : Shaun Hastings

Caroline,

Présentez-vous immédiatement devant S.

A.R.

Abstergo ShaunsEscape 03 L.jpg
De : Caroline Grey

À : James Morse Date: 10 décembre 2010 18:05 Sujet : FWD : Shaun Hastings

Salut Jim,

Peux-tu annuler le rendez-vous de M. Rikkin avec Shaun ? Il ne se présentera pas à son bureau. Et moi non plus.

Bon courage, Caroline

Abstergo-Subject15 01 L.jpg
De : Lucy Stillman

À : Warren Vidic Date : 14 dec 2010 12:45 Objet : 15

Warren, Je viens de voir plusieurs signes inquiétants. Le sujet semble confus et nous détectons des flux d'adrénaline de plus en plus conséquents. Ses noyaux du raphé s'activent de plus en plus vite. J'ai l'impression que l'Animus déclenche un état partiel de sommeil, ou de rêve. Nous n'avons jamais constaté une telle réaction sur nos précédents sujets. Je crains que ses fonctions corporelles n'aient été perturbées, ce qui pourrait mettre en péril la croissance de son enfant.

J'attends vos conseils,

Lucy

Abstergo-Subject15 02 L.jpg
De : Warren Vidic

À : Lucy Stillman Date : 14 dec 2010 13:15 Objet : RE : 15

Lucy,

Si vous pensez qu'elle est en danger, je vous promets que nous allons mettre un terme à cette expérience. Nous avons suffisamment de données pour la prochaine itération de l'Animus. J'en profite pour vous féliciter pour la découverte de l'effet mémoriel que vous avez fort pertinemment baptisé. Il nous permettra sans doute d'extraire des mémoires génétiques du fœtus. Cette procédure se révélera peut-être plus utile si nous recherchons les mémoires d'un père absent. Beau travail ! Vous pouvez prendre le reste de la journée.

Abstergo-Subject15 03 L.jpg
De : Warren Vidic

À : Steve Gibbs Date : 14 dec 2010 14:00 Objet : FWD : 15 CC : James Morse

Steve,

Lorsque vous recevrez l'appel de l'équipe de ramassage, dites leur de se rendre dans les labos. Je pars pour prendre mon vol et participer au meeting de Blair House. J'ai mis le secrétaire de notre bureau de Washington en copie, afin qu'il puisse faire une ébauche de rapport d'accident sur le Sujet 15. Une histoire de vacances et de voiture qui aurait mal tourné. Ici, les gens ne savent vraiment pas conduire.


2012

  • Subir le même sort que Leila (échange d'e-mails entre Lucy Stillman et Warren Vidic fin 2012, à Rome) :

Abstergo WindUpLikeLeila 01 L.jpg
De : Lucy Stillman

À : Warren Vidic Date : 3 sep 2012 21:05 Objet : Leila…

Vous avez dit « subir le même sort que Leila » plus tôt dans la journée. Qu'est-ce que ça signifie ?

- Lucy

Abstergo WindUpLikeLeila 02 L.jpg
De : Warren Vidic

À : Lucy Stillman Date : 3 sep 2012 21:11 Objet : Re : Leila...

rien. remettez vous au travail svp. nous avons une deadline.

ps pourquoi signez-vous vos e-mails ? le nom de l'expéditeur est précisé en haut de la page

Projet Sophia

Le Projet Sophia est un projet qui étudie les informations enfouies au plus profond des cellules vivantes, ainsi que leur transmission par voie biologique d'un vaisseau à un autre. En analysant le contenu de ces cellules et la façon dont elles affectent le développement de l'humanité, Abstergo Industries espère atteindre une plus grande compréhension de la physiologie humaine.

Projet Animus

Animus 1.28.jpg

L'Animus 1.28 d'Abstergo Industries

Abstergo débuta le projet Animus en septembre 1985, avec le docteur Warren Vidic en tant que directeur du projet[2]. Toutefois, la première utilisation connue d'un Animus remonte à 1980, lorsque le Dr Vidic commença ses expériences sur un homme dont le nom reste inconnu, le Sujet 1. C'est lors de ces premières sessions qu'Abstergo parvint à extraire les mémoires génétiques d'Aveline de Grandpré. Malheureusement, l'Animus était encore très instable, et le sujet eut une crise cardiaque qui lui coûta la vie. On se débarrassa du corps, mais Vidic n'abandonna pas ses recherches. Face à l'échec, il décida de mettre les bureaux et laboratoires de sa collègue Aileen Bock sur écoute, et usurpa ses recherches sur l'Initiative Subsitution à ses fins personnelles[14].

L’Animus fonctionne à la fois comme projecteur et comme simulateur. Il plonge la conscience de l’utilisateur dans une reconstruction tridimensionnelle des souvenirs de son ancêtre. Au fur et à mesure que le sujet explore les souvenirs projetés par l’Animus, le programme se modifie de façon imperceptible. Ces changements, symbolisés par des bugs dans la réalité virtuelle, facilitent la navigation du sujet dans ses souvenirs ancestraux[5].

Le Programme d'entraînement Animus débuta en 2012. Le but de ce programme était de former de futurs agents en les plaçant dans un Animus, afin qu'ils se synchronisent avec l'habileté de plusieurs grands Templiers des siècles passés[2].

Archéologie

Abstergo connaissait l'emplacement des Fragments d'Éden de la Première Civilisation. Toutefois, ils ne découvrirent l'emplacement que de quelques sanctuaires, et furent incapables de trouver les informations stockées à l'intérieur de ceux-ci[6].

Réseau de satellites

Réseau akashique.jpg

Le Réseau akashique de satellites

Le Réseau akashique de satellites fut lancée en 2008, et le 21 décembre 2012, Abstergo entendait lancer sa pièce maîtresse, l'Eye-Abstergo. En apparence, le réseau est composée de satellites de communications, d'observation et de relevés météorologiques, mais l'Eye-Abstergo devait servir à amplifier les pouvoirs des Pommes d'Éden[6].

Si les Assassins ont d'abord cru qu'Abstergo se servirait du réseau de satellites pour dominer le monde, cette information fut contredite dans des dossiers internes mis à la disposition de leurs meilleurs agents. En réalité, ils servent à localiser des individus au fort potentiel[6].

Projet Phénix

ProjetPhœnix.png

Le Projet Phénixest un projet de séquençage du génome à triple hélice des Précurseurs, lancé par Abstergo en 2014. Afin de constituer ce génome, la multinationale s’intéressa au Sage John Standish, abattu en 2013 dans les locaux d'Abstergo Entertainment à Montréal, qui se trouvait avoir une forte teneur d’ADN des Précurseurs[15] 

Le but du séquençage du génome est de débloquer l’accès à des périodes inexplorées de l'Histoire, datant d’avant l'ère des humains, de plusieurs millénaires, au temps des Précurseurs et à la création des fragments d'Eden[16].

Notes

  • "Abstergo" est un mot latin signifiant "nettoyer", dans le sens de "purifier". Cela correspond bien aux motivations des Templiers qui veulent d’une certaine façon "nettoyer" et "purifier" le monde de ses vices, avec des moyens parfois douteux, pour aboutir à un Nouvel Ordre Mondial, un nouveau monde où ils seraient les seuls maîtres et dans lequel régnerait une paix acquise au détriment de la liberté des hommes.
  • Tout comme pour les Templiers de 1191, Abstergo emploie des hommes et des femmes sans leur dire leurs véritables intentions, ce qui mène à des situations où ces mêmes employés se questionnent sur leur vraie nature, malgré leurs efforts pour- encore une fois- faire taire les "gêneurs".
  • Lucy explique à Desmond leur recrutement : ils prennent les gens les plus désespérés, les emploient comme "invités" et une fois qu'ils sont au courant du comment du pourquoi, ne les laissent plus sortir, au pire les liquident[5].
  • Dans le dixième glyphe, appelé "Appolo", si le joueur scanne le drapeau américain sur la Lune, il se transforme en le logo d'Abstergo, prouvant qu'Abstergo était derrière les lancements lunaires.
  • Lors de la visite d'Ezio Auditore da Firenze dans le Sanctuaire du Vatican, le logo d'Abstergo est l'une des images projetées par Minerve.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard