Fandom

Assassin's Creed

50 Berkeley Square

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACSicon.png


50 Berkeley Square est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Jacob et d'Evie Frye, revécue par un Initié à travers Helix.

Description

Au nom du Ghost Club, Charles Dickens chargea l'un de deux jumeaux d'explorer la demeure la plus hantée de Londres.

Dialogue

L'un des deux jumeaux retrouva Dickens dans son pub favori.

  • Jacob: Eh bien, Charlie, j'imagine que le Ghost Club a une nouvelle horreur pour aujourd'hui ?
  • Evie: Quel plaisir de vous revoir, Mr Dickens. Est-ce l'heure d'une nouvelle histoire du Ghost Club ?
  • Dickens: Eh bien, pour être franc, oui ! Suivez-moi ! Le cinquante, Berkeley Square. Quatre étages et une sinistre devise : "PRENDS GARDE, TOI QUI ENTRES ICI". Des histoires très étranges circulent à propos de cet immeuble. La plus ancienne apparition serait le spectre d'une petite fille qui fut assassinée par un serviteur. On l'aurait vue aux fenêtres du grenier, pleurant et se tordant les mains en proie au désespoir et à la terreur. J'ai hâte d'y être ! Allons ! La maison nous attend ! Vous n'avez pas peur, n'est-ce pas ?

Jacob ou Evie et Dickens firent route vers la maison hantée à bord d'une calèche.

  • Dickens: Selon une autre légende, le grenier serait hanté par l'esprit d'une jeune femme qui se serait jetée de la plus haute fenêtre pour échapper aux pulsions de son oncle. On aurait aperçu son fantôme suspendu à l'appui d'une fenêtre. Cette résidence a brièvement appartenu à un Mr James Jasper. Chef de chœur et fervent consommateur d'opium. Son neveu, Edward, était promis à l'une des pupilles de Mr Jasper, la belle et délicate Rose. Mais Edward a disparu dans des circonstances mystérieuses, suivi par Jasper en personne. Peut-être le chagrin l'a-t-il renvoyé dans les bras apaisants de sa maîtresse narcotique ?

Les deux membres du Ghost Club arrivèrent au 50 Berkeley Square et menèrent leur enquête.

  • Dickens: Sommes-nous prêts ? Bien qu'elle soit vide, certains disent que cette maison s'anime la nuit, à grand renfort de hurlements, de cloches et de volets qui claquent.

Un piano se mit à jouer tout seul.

  • Dickens: Bien qu'inquiétant, ce phénomène est facile à produire à l'aide de boyaux pneumatiques et de valves ! On prétend qu'un jeune homme a été mis en cage au grenier, son seul lien au reste du monde serait un petit trou dans la porte... un isolement si insupportable que le jeune homme a sombré dans la folie.

Dickens et Jacob ou Evie montèrent à l'étage.

  • Dickens: Toutes les légendes semblent se concentrer sur cette pièce.

Jacob ou Evie vit un berceau se balancer près d'une fenêtre.

  • Dickens: Un courant d'air, rien de plus !

Soudain, des rires d'enfant se firent entendre.

  • Dickens: Eh bien... Peut-être... peut-être vais-je attendre ici pendant que vous déterminez l'origine de ce rire, qui n'a rien d'inquiétant pour autant !

Des enfants des rues s'étaient introduits dans l'immeuble et s'enfuirent aussitôt. Jacob ou Evie rattrapa l'un d'eux.

  • Enfant: Laisse-moi partir, vieille bique !
  • Jacob: Pourquoi est-ce que tu traînes dans cette maison ?
  • Evie: Charmant. Maintenant, dis-moi ce que tu fais dans cette maison ?
  • Enfant: Ça vous regarde pas !
  • Jacob: Dis-le-moi ou tu vas le regretter !
  • Evie: Dis-le-moi !
  • Enfant: D'accord, d'accord ! On est venus pour le trésor. On a trouvé la clé du passage secret.
  • Jacob: Un passage secret ?
  • Evie: Quel passage secret ?
  • Enfant: Ouais, il y a un passage secret au cinquante. Tenez, la v'là ! Mais laissez-moi !

Après avoir obtenu la clé, Jacob ou Evie retourna auprès de Dickens.

  • Dickens: J'ai découvert une serrure, mais aucune trace de la clé.
  • Jacob: C'est une chance, je l'ai trouvée.
  • Evie: La voici.

Les deux membres du Ghost Club découvrirent un étrange dispositif derrière le mur.

  • Dickens: Ah ! Voilà la clé du mystère !
  • Jacob: Je dois dire que je suis déçu.
  • Evie: Impressionnant.

En actionnant un levier, Jacob ou Evie ouvrit une porte dérobée. Jasper en personne se trouvait dans la pièce secrète.

  • Jasper: Sortez de chez moi !
  • Jacob: Reculez, Charlie !
  • Evie: Reculez, Charles !
  • Dickens: Seigneur Jésus !
  • Jasper: Je l'ai fait dans ma tête ! Et je l'ai fait, encore et encore ! Dans cette pièce ! Mais ça n'a servi à rien !

Jacob ou Evie tua James Jasper.

  • Jasper: Personne au monde n'aurait aimé Rosa comme je l'ai aimée ! Cela aurait dû suffire à tenir à l'écart mon bien-aimé neveu. Pauvre Ned. Pardonne...
  • Dickens: Le mythe a perdu tout fondement. Il n'y avait aucun fantôme à Berkeley Square. Rien qu'une âme égarée, que la culpabilité et la drogue ont jetée dans les bras de la folie. Je crois qu'il y a là matière à un très bon roman. Je me demande s'il me reste assez de verve...

Conséquences

Le Ghost Club découvrit qu'aucun fantôme ne hantait le 50 Berkeley Square et qu'il s'agissait en réalité de son propriétaire devenu fou, que l'un des deux Frye finit par tuer.

Note

  • La dernière réplique de Dickens ainsi que cette mémoire sont une référence au dernier roman de l'auteur, Le Mystère d'Edwin Drood, qui restera inachevé.
    • Le personnage d'Edward correspond à celui d'Edwin Drood, un orphelin promis par testament à une certaine Rosa Bud.
    • John Jasper, son oncle, était maître de chœur, et un fervent adepte des fumeries d'opium.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard