Fandom

Assassin's Creed

États généraux de 1789

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACUicon.pngUbookicon.png
Cette page concerne l'événement. Vous recherchez peut-être la mémoire intitulée "Les États généraux".
ACU Les États généraux 9.png

Louis XVI présidant les États généraux

Les États généraux de 1789 étaient une assemblée réunissant les trois états de la société: clergé, noblesse et le tiers état. Il ne s’agissait pas d’un parlement comme celui que l’on trouvait en Angleterre, mais plutôt d’une instance consultative chargée de conseiller le roi Louis XVI, titulaire de l’ensemble du pouvoir.

Ils ne siégeaient pas à intervalles réguliers. Leur précédente réunion remontait à 1614. Ils furent réunis pendant plusieurs semaines, en mai et juin 1789, pour traiter de la crise financière du royaume largement due à l’aide de la France durant la Guerre d'Indépendance américaine. Ils se figèrent rapidement sur la question du vote : une voix par état – ce qui favorisait grandement le clergé et la noblesse – ou une voix par représentant – ce qui aurait permis au tiers état de l’emporter, notamment par alliance avec la petite noblesse et le bas clergé.

Dans l’impasse, les représentants du tiers état commencèrent à discuter de réforme politique en laissant de côté la crise financière. Ils prirent fin lorsque le tiers état déclara qu’il établissait une Assemblée nationale, invitant les deux autres états à le rejoindre. Un vent nouveau soufflait, la Révolution française débutait.

Arno Dorian y assista un court instant alors qu'il cherchait à remettre une missive de la plus haute importance à François de la Serre, qui était présent en compagnie de sa fille Élise dans l'Hôtel des Menus Plaisirs. Mais suite à une altercation avec les deux forgerons Victor et Hugo, qui lui réclamaient sa montre, Arno fut contraint de fuir les lieux en sautant par la fenêtre.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard